Liban : quid de la coopération avec l'Algérie ?
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #LIBAN
Kheireddine Batache
vendredi 2 mars 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 2 Mars 2018 à 10:51

La question de la cooperation bilatérale entre le Liban et l’Algérie était au coeur des discussions lors d’une rencontre ayant réuni l’Ambassadeur libanais, Mohamed Mahmoud Hassan, et une délégation d’hommes d’affaires.

A l’heure où le président Turque Recep Tayip Erdogan effectuait une visite officielle en Algérie pour conforter le statut de partenaire économique stratégique, de son pays, la diplomatie libanaise semble s’activer à son tour sur le plan économique, afin de renouer  avec le pays maghrébin. En effet, la création de commissions mixtes au niveau parlementaire et gouvernemental pour encourager l’investissement entre le Liban et l’Algérie, pourrait voir le jour prochainement.

C’est en tout cas émis par l’Ambassadeur libanais en Algérie, Mohamed Mahmoud Hassan, lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires compatriotes. Force est de constater que les relations économiques entre ces deux pays méditerranéens sont en berne depuis quelques années, et ont besoin d’être quelque peu stimulées.

Pourtant, ce n’est pas les terrains d’entente qui manquent !  Le diplomate libanais n’a pas manqué de rappeler que les relations bilatérales libano-algériennes sont excellentes à tous les niveaux. Un constat partagé par les puissants hommes d’affaires du pays du cèdres, qui se disent prêts à sortir le chéquier et réaliser des investissements dans des secteurs clés tels que le tourisme, l’énergie, le bâtiment et l’agriculture.

En 2013, les échanges commerciaux entre les deux pays affichaient un maigre volume de 39 millions de dollars. En 2016, l’Algérie avait fait un pas vers ce pays “ami” en autorisant l’importation de quelque 600 produits libanais avec, qui plus est, des réductions de droits de douane.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *