Agriculture : la Tunisie et la FAO luttent ensemble contre les maladies phytosanitaires
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #TUNISIE
Kheireddine Batache
lundi 19 mars 2018 Dernière mise à jour le Lundi 19 Mars 2018 à 11:22

La Tunisie et la l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) unissent leur forces pour pour mettre en place une évaluation des capacités phytosanitaires (ECP) de l’agriculture locale.

Dans le cadre du projet régional pour le renforcement des mesures de quarantaine des ravageurs des cultures dans les pays du Maghreb, la FAO organise, à Tunis, un atelier d’ECP dans l’optique d’aider la Tunisie à renforcer ses moyens de lutte contre les différents ravageurs de culture. Cette initiative unique en son genre devrait se poursuivre durant une période de 6 mois.

La FAO, qui a mis en place un partenariat avec les ministères de l’Agriculture dans les pays de l’Afrique du Nord, l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et l’Organisation régionale de la protection des plantes pour le proche-Orient (NEPPO), tient à fournir une assistance technique aux pays de la région, dans la gestion des problématiques des maladies et de ravageurs des plantes.

Un biotope constitué d’insectes tels le Criquet pèlerin, le charançon rouge du palmier et autres cochenille du cactus, mais également certaines maladies végétales, sera étudié afin d’aider les agriculteurs tunisiens à mieux appréhender les phénomènes physiques et chimiques qui peuvent en découler. Pour rappel, l’ECP est un outil interactif qui sert à analyser l’état du système phytosanitaire existant destiné à aider les protagonistes de la filière agricole à mettre en place des normes pour les mesures phytosanitaires.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *