Rome II : Bilan positif pour le Liban
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Institutions #Politique #LIBAN
Juli Choquet
mardi 20 mars 2018 Dernière mise à jour le Mardi 20 Mars 2018 à 13:12

Le premier ministre Saad Hariri était à Rome pour la conférence qui s’est tenu dans la capitale Italienne rencontrer son homologue Italien ainsi qu’Antonio Guterres le secrétaire général de l’ONU.

Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unis.

La conférence qui réunissait des personnalités de premiers plans dont des institutions internationales inquiètent de la sécurité des frontières du Liban ont souhaités soutenir l’armée régulière du pays.

La France a fait part de sa volonté de participer à hauteur de 400 millions d’euros d’une ligne de crédit dédiée à la sécurité. Le Premier ministre Libanais est engagé dans une politique de distanciation de son pays face à ses deux voisins quelques peu gênants soit l’Arabie Saoudite et l’Iran.

Pour ce faire il était accompagné de Yaacoub Sarraf ministre de la Défense, de Nouhad Machnouk ministre de l’Intérieur ainsi que de Gebran Bassil Ministre des Affaires Etrangères.

A l’issu de la rencontre, le communiqué final salue la volonté du Liban de poursuivre un dialogue national au dessus de la politique partisane. Pour la communauté internationale, il s’agit de protéger le Liban de toutes forces extérieures pouvant menacer l’intégrité territoriale du pays et ainsi provoquer l’instabilité du Moyen Orient.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *