Hydrocarbures : un allié de choix pour le Liban dans l'affaire du Bloc 9
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #LIBAN
Kheireddine Batache
mercredi 21 mars 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Mars 2018 à 11:33

Selon le quotidien arabophone El Hayat, les USA auraient apporté leur soutien au Liban dans le cadre du dossier des réserves pétrolières et gazières offshore du Bloc 9.

Coup de théâtre au Moyen-Orient. Le bras de fer opposant le Liban à Israël dans le cadre de l’affaire des réserves d’hydrocarbures offshore du Bloc 9, tournerait à l’avantage du pays du cèdre. En effet, David Satterfield, l’envoyé spécial américain en charge du dossier concernant les revendications israéliennes sur une partie des zones maritimes partagées avec le Liban, aurait tranché en faveur de Beyrouth. Israël devra restituer une zone d’environ 860 kilomètres carrés, en contrepartie de certains avantages qui restent à définir entre les deux protagonistes de ce quiproquo.

Récemment, le Liban avait accordé les droits d’exploitation du Bloc 9 à trois 3 entreprises étrangères : Total, Eni et Novatek. Les forages devraient débuter en 2019. Le gouvernement a également fait savoir qu’il rejeté toute proposition visant à céder à Israel une partie des richesses souterraines contenues dans cette zone maritime. Par ailleurs, l’ex secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, avait lui aussi apporté son soutien au Liban en affirmant que ce dernier serait en droit de revendiquer 60 % de la zone géographique faisant objet de ce litige.

Ce litige économique entre le Liban et Israël cristallise, une fois de plus, la nature politique des tensions entre les deux pays, ce qui risque en cas d’enlisement de plonger toute la région du Moyen-Orient dans un énième conflit multilatéral.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *