Le Maroc a autorisé 656 médias en ligne à exercer en 2017
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Ecomnews Med Redaction
lundi 26 mars 2018 Dernière mise à jour le Lundi 26 Mars 2018 à 10:06

Le Ministère marocain de la culture et de la communication a annoncé dans son bilan pour l’année 2017 avoir autorisé 656 nouveaux médias en ligne à exercer en 2017. Parmi ces nouveaux médias 156 portent le nom de domaine marocain (.ma).

Sur les 656 nouveaux médias plus de la moitié sont en arabe

C’est un record pour les médias marocains. Dans son rapport annuel le ministère de la Culture et de la Communication met en lumière une forte hausse des médias accrédités en 2017. Ils sont en effet 656 à avoir reçu l’autorisation d’exercer. 

Plus de la moitié d’entre eux, au total 325, publient uniquement en arabe, 27 en français. Le reste publient des informations en arabe et en français ou est multilingue. En comparant aux années précédentes, on se rend compte de la performance “passant de 262 en 2015 à 360 en 2016, et enfin à 656 en décembre 2017” relate le rapport. 

Une conséquence directe du nouveau code de la presse ? C’est en tout cas ce que le ministère semble indiquer dans son rapport. 
La réforme avait fait l’objet de craintes de la part des médias en ligne, pensant que l’État allait accorder moins de licences. Reste maintenant la question du financement de ces médias. 

Certains s’interrogent sur leurs chances de survie, avec un modèle économique dont “les revenus publicitaires vont presque exclusivement dans les besaces de Google et Facebook”. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *