Liban : le PDG de Total n’exploitera pas de pétrole dans le bloc 9
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #LIBAN
Juli Choquet
lundi 26 mars 2018 Dernière mise à jour le Lundi 26 Mars 2018 à 08:45

Le PDG de l’entreprise Française Total a affirmé qu’il ne forerait pas de pétrole dans la zone contestée du bloc 9 située en mer Méditerranée.

L’actuel PDG de Total Patrick Pouyamé ne souhaite pas que son entreprise s’engage dans le bras de fer qui oppose Israël et le Liban sur la zone de forage dénommée « bloc 9 ». Situé au large des côtes du Liban-Sud et au sein de la ZEE (Zone économique Exclusive) du Liban, un consortium d’entreprises internationales ENI, Total et Novatek avaient signés en février un accord d’exploitation avant qu’Israël ne conteste la zone.

Les forages devraient débuter en 2019. Le gouvernement Libanais a également fait savoir qu’il rejetait toute proposition visant à céder à Israël une partie des richesses souterraines contenues dans cette zone maritime. Par ailleurs, l’ex secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, avait lui aussi apporté son soutien au Liban en affirmant que ce dernier serait en droit de revendiquer 60 % de la zone géographique faisant objet de ce litige.

Ce litige économique entre le Liban et Israël cristallise, une fois de plus, la nature politique des tensions entre les deux pays, ce qui risque en cas d’enlisement de plonger toute la région du Moyen-Orient dans un énième conflit multilatéral.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *