Algérie : Dominique De Villepin plaide pour une coopération plus étroite avec la France
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 30 mars 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 30 Mars 2018 à 07:59

L’ancien Premier ministre français a estimé mercredi 28 mars que l’Algérie et la France devaient avoir une coopération bilatérale plus étroite. Dominique De Villepin s’exprimait lors d’une conférence organisé par le Forum des chefs d’entreprise (FCE).

 

Dominique de Villepin a effectué une visite d’une durée de deux jours en Algérie 

“Bilatéral, régionale et continentale” c’est ainsi que l‘ancien Premier ministre de Jacques Chirac conçoit la coopération entre les deux pays. Invité par l’Ambassadeur de France Xavier Driencourt et le FCE, il s’exprimait devant l’École supérieure algérienne des Affaires “un lieu exemplaire de la coopération académique et diplomatique entre l’Algérie et la France” souligne Dominique de Villepin. En effet lors de sa visite dans le pays en 2013, le projet était à peine évoqué par les deux pays. 

Devant le président du FCE, Ali Haddad, Dominique de Villepin a développé son propos sur sa conception économique en abordant trois points. Il a d’abord évoqué “l’importance pour la France et l’Algérie de valoriser leurs marchés nationaux” en insistant sur les “perspectives mutuelles et les intérêts partagés”.

Le second point qui a été développé est l’espace méditerranéen avec “des perspectives économiques à saisir à travers des partenariats exemplaires entre l’Algérie et la France”. 

Enfin dernier point, et non des moindres : le continent africain. Le marché continental se compose de prés de 1 milliard d’individus aujourd’hui, ils seront 2,5 milliards en 2050 et enfin 4,5 milliards en 2050. L’ex chef de la diplomatie française estime ainsi “qu’une réflexion commune vis-à-vis de l’investissement pourrait être développée”. 

En décembre dernier, lors de la visite d’Emmanuel Macron en Algérie, un Fond d’investissement algéro-français a été annoncé. Dominique de Villepin a encouragé l’initiative en arguant notamment  “qu’il pourrait changer l’image des Algériens en France. Ils seront vus comme des créateurs d’emplois” . 

La visite de Dominique de Villepin en Algérie a duré deux jours durant lesquels il a notamment rencontré Youcef Yousfi, ministre de l’Industrie et des mines et Mohamed Loukal Gouverneur de la Banque d’Algérie. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économiqcue en Algérie :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *