Maroc : Une croissance de 4,1% boosté par l'Agriculture au 4ème trimestre
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #MAROC
Ecomnews Med Redaction
mercredi 4 avril 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Avril 2018 à 09:06

La croissance économique s’est accrue de 4,1% au quatrième trimestre de l’année 2017, au lieu de 1% à la même période l’an dernier rapporte le Haut Commissariat au Plan (HCP). Une performance due en partie à la croissance du secteur agricole.

L’an dernier le secteur agricole avait connu une baisse de 13,7% de son activité.

L’Agriculture est un secteur porteur. C’est le constat qui ressort de la dernière publication du HCP au Maroc. En effet pour ce secteur, on constate ” une hausse de 13,1ù de l’activité “ note le HCP. Une performance quand on sait que l’an dernier ce secteur pâtissait d’une baisse de 13,7% de son activité. Ainsi la valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a augmenté de 10,9% . 

Mais ce n’est pas le seul secteur porteur. Le pays récolte également les fruits d‘une croissance dans le secteur secondaire qui réalise une augmentation de 3,9% au lieu de 2,2% le même trimestre de l’année 2016. Une situation que l’on peut expliquer par l’amélioration des valeurs ajoutées de l’industrie d’extraction de 16,8% au lieu de 3,7%, des industries de transformation à 2,7% au lieu de 2,1%, ou encore de l’électricité et eau de 6,5% contre 4,5%. 

Enfin, le secteur des services voit sa valeur augmenter de 3,1% au 4ème trimestre 2017 contre 2,8% le même trimestre de 2016, relève le HCP. Dans son communiqué, l’institution du Royaume souligne d’ailleursque l’ensemble des composantes du secteur ont dégagé des croissances positives “. On note entre autres que le secteur du transport s’est accru de 6,6% au lieu de 3,4%, les services rendus aux ménages et aux entreprises ont augmenté de 4,1% contre 3,3%, enfin les services financiers et assurances de 1,8% au lieu de 1,6% l’an dernier. 

Point noir du tableau : l’investissement brut. Ce dernier a enregistré une baisse de 2,3% au quatrième trimestre 2017 au lieu d’une hausse de 13,8% une année auparavant, avec une contribution négative à la croissance de 0,3 point au lieu d’une contribution positive de 4 points, durant le même trimestre de l’année précédente. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *