Tunisie : CAVIE vers une exploitation d'une intelligence économique
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #TUNISIE
Ecomnews Med Redaction
vendredi 6 avril 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 6 Avril 2018 à 09:37

Le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE Tunisie), a été lancé le 22 mars dernier, à Tunis, lors d’un séminaire organisé par la Tunisia Africa Business Council (TABAC). Objectif : promouvoir la coopération et la collaboration économique entre la Tunisie et l’Afrique.

Pendant ce séminaire, l’accent a été mis sur la veille stratégique et l’intelligence économique. Deux termes qu’il ne faut pas confondre. Pour la veille stratégique, il s’agit d’une activité continue et interactive, qui sert à surveiller l’environnement de l’entreprise, afin d’en anticiper les évolutions. L’intelligence économique se définit comme l’ensemble des actions collectives de recherche, de traitement et de propagation d’informations qui sont utiles à la société.

L’objectif principal de l’entreprise est simple : plus elle est informée, plus elle va être capable d’anticiper les changements présents sur le marché (sortie de nouveaux produits, nouvelles normes, avis des clients et consommateurs,…). La société va pouvoir innover, améliorer et s’adapter dans son domaine.

La Tunisie doit récupérer sa place de leader dans le marché de l’intelligence économique. Une place qui n’est pas évidente à reprendre, malgré leur engouement dans ce domaine. Pour ce faire, la Tunisie va devoir s’inspirer de certains pays, comme l’Égypte ou encore le Maroc, qui sont présents dans toute l’Afrique. Ce succès est dû à une logistique dans quatre domaines : logistique aérienne, financière, portuaire et diplomatique.

Ces quatre logistiques sont des atouts pour être performant sur le marché. Elles sont en complément de l’intelligence économique, qui n’est donc pas l’unique solution. Il faut savoir combiner tout un package de logistiques qui est dédié à la conquête du marché  africain.

CAVIE-Tunisie souhaite également aider les États, les entreprises, les investisseurs, les  médias, à mieux appréhender le marché du continent africain. Pour ce faire, l’entreprise  propose des portes ouvertes, des études, des conférences ou encore des formations. Cela va permettre de renforcer la capacité de compréhension de ces marchés, par le biais des institutions publiques ou privées, ainsi que les projets individuels. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *