Israël : Teva ferme son site à Ashdod
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Sami Bouzid
mercredi 11 avril 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Avril 2018 à 08:15

L’entreprise pharmaceutique Teva a annoncé lundi 9 avril via un communiqué que l’usine d’Ashdod allait fermer entraînant la perte de 175 employés au total.

Siège de Teva en Israël dont l’entreprise est l’un des plus gros employeurs

” Le plan de Teva Ashdod est inclus dans le processus de restructuration prévu en Israël et dans le monde “ s’est justifié l’entreprise dont l’annonce laissait peu de place au doute. Cette dernière a en effet annoncé déjà en décembre son intention de réduire ses effectifs dans le monde d’au moins 14.000 employés, soit un quart de ses effectifs. 

En proie à de grosses difficultés, l’entreprise compte une dette d’environ 34 milliards de dollars. Pour l’usine de la ville côtière israélienne Teva, assure ne pas avoir trouvé d’acheteur et regrette dans son communiqué la fermeture en tentant de la justifier, ” C’est une décision douloureuse et attristante, mais néanmoins inévitable, car une partie de l’activité de la centrale ne fait pas partie du cœur de métier de Teva et la production de sacs intraveineux, qui représente la moitié de l’activité de l’usine, n’est pas rentable “

Ashdod n’est d’ailleurs pas le seul site concerné, il est juste le premier de la liste, car le géant pharmaceutique prévoit de supprimer près de 1750 emplois en Israël. Ainsi, les usines à Jérusalem et dans les villes centrales de Netanya et Petah Tikva sont vouées au même sort. 

Teva Pharamaceutical compte prés de 55.000 employés à travers le monde, dont 6.800 en Israël. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *