Égypte : La BID va prêter 3 milliards de dollars entre 2018 et 2020
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #EGYPTE
Sami Bouzid
jeudi 12 avril 2018 Dernière mise à jour le Jeudi 12 Avril 2018 à 07:30

Dans un communiqué publié le 5 avril dernier par le ministère Egyptien de l’investissement et de la coopération internationale, on apprend que la Banque islamique de développement va accorder une enveloppe de 3 milliards de dollars au pays entre 2018 et 2020.

Le Caire prévoit de développer fortement la péninsule du Sinaï

Une enveloppe de plus. Après la Tunisie qui a bénéficié au courant de la semaine dernière d’une somme de 185 millions de dollars pour différents projets de développement, c’est le tour du pays des Pharaons. 

En effet, en marge de son assemblée annuelle qui s’est tenue à Tunis la semaine dernière, la BID a signé un accord avec le ministère Egyptien de l’investissement et de la coopération internationale en vu d’un prêt à hauteur de 3 milliards de dollars. 

Ces financements qui seront affectés à des projets de développement, ont fait l’objet d’un accord conclu entre le président de la BID, Bandar Hajjar, et la ministre égyptienne de l’Investissement et de la coopération internationale, Sahar Nasr. 

Cette dernière s’est d’ailleurs réjouie que ” la nouvelle stratégie de coopération de la banque avec l’Égypte correspond aux priorités de développement fixées par le gouvernement “. La BID ayant abordé dans ses discussions avec le pays le financement de certains projets dans la péninsule du Sinaï. Une zone sensible où le pays veut lancer notamment une nouvelle zone franche, et des grands projets de développement. 

Outre les financements, il a été évoqué entre les deux parties la possibilité de la mise en place d’un bureau régional de la BID au Caire, qui couvrirait la Jordanie, le Soudan, le Liban, l’Irak et la Syrie.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *