Cortica : la startup Israélienne capable de hacker le cerveau humain !
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Ecomnews Med Redaction
mercredi 18 avril 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 18 Avril 2018 à 08:17

La startup fondée en 2007 a développé des systèmes d’ordinateurs intelligents capables de mimer la vision humaine pour une conduite autonome. L’entreprise Tesla dirigé par Elon Musk s’intéresserait même aux technologies qui ont été mises au point.

C’est le site officiel de Technion France qui révèle l’information : Cortica intéresserait de plus en plus Tesla. Son PDG charismatique Elon Musk n’en est pas à son coup d’essai sur l’intelligence artificielle appliqué à la conduite autonome.

Il y a deux ans, ce dernier avait discrètement rencontré les dirigeants de la startup Mobileye pour y intégrer au sein de son entreprise leurs dernières innovations. Depuis on connaît l’histoire : Mobileye a été racheté par le géant Intel pour le montant record de 15 milliards de dollars (soit le plus gros rachat de l’histoire de la startup nation).

Retranscrire par des algorithmes ce qu’il se passe dans notre cerveau

Le projet de Cortica est ambitieux : retranscrire par des algorithmes ce qu’il se passe dans notre cerveau. Le PDG de Cortica, Igal Raichelgauz explique : ” Pour traiter des informations à cette échelle, vous avez besoin de machines autonomes avec un cerveau autonome qui peut collecter des informations de base à partir de son environnement, les identifier et accumuler de l’expérience comme un conducteur humain“. D’où le concept d’autonomie où l’ordinateur peut apprendre seul du cerveau qu’il tente de « hacker ».

La possibilité de cartographier un lieu qui n’a pas été prédéfinit

La deuxième partie de l’innovation réside dans la possibilité de cartographier un lieu qui n’a pas été prédéfinit à l’avance comme c’est le cas pour les autres technologies relatives à la vision. Ici le capteurs est capable d’analyser les pixels des photos qu’il ne cesse de prendre et y trouver un objet : un feu, un trottoir, une poubelle… ainsi le véhicule est capable de dévier sa trajectoire en fonction de ce qu’il a interprété.

Tesla : le partenaire idéal ?

Si le débat sur la voiture autonome a été relancé récemment à cause de l’accident mortel provoqué par une voiture autonome développé par Google, il y a fort à parier que ces technologies qui progressent très vite ne terme d’innovation s’invite dans les débats. La concurrence demeure féroce entre les Etats Unis et Israël pour être le premier à proposer sur le marché une voiture 100% autonome et constamment en cour d’apprentissage.

Pour l’heure la startup Cortica pouvait se targuer en décembre 2017, d’avoir développé 260 brevets dont 50 validés. L’entreprise compte une centaine d’employés et a déjà levé 70 millions de dollars en trois levées de fond. Aujourd’hui Cortica cherche à s’associer à une multinationale pour se révéler sur la scène des innovations internationales.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *