SDX Energy annonce d'importantes découvertes de gaz naturel au Maroc
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Ecomnews Med Redaction
mardi 24 avril 2018 Dernière mise à jour le Mardi 24 Avril 2018 à 08:36

La firme exploratoire SDX Energy a annoncé vendredi 20 avril la découverte d’un important gisement de gaz naturel et de condensats prés de Lalla Mimouna sur son puits LNB-1.

Le Maroc veut également s’appuyer sur l’expertise américaine dans le domaine.

C’est la sixième découverte du genre pour la société exploratoire britannique. Le Maroc ambitionne en effet de développer ses forages et les recherches d’hydrocarbures sur son territoire. Pour Paul Welch, le patron de SDX ” les résultats ont dépassé les attentes “ . 

Le puits a été foré à une profondeur de 1861 mètres et a permis aux réservoirs d’entrer en contact avec deux formations d’hydrocarbures. La première est une colonne de 300 mètres dans la séquence de Lafkerena. A ce niveau, la charge de gaz obtenue a montré ” une porosité de plus de 20% “ avec, dans des sections multiples, ” une porosité supérieure à 50% “ explique SDX. 

Le gaz trouvé dans cette colonne a démontré des composants hydrocarbonés plus lourds que ceux trouvés depuis le début de la campagne, en clair cela signifie qu’il y a présence d’une roche source d’hydrocarbure thermogénique. 
La société britannique conclut donc que les travaux lui ont permis d’atteindre un nouveau système pétrolier.
Selon la direction de SDX, le volume préliminaire moyen non compromis de gaz en présence est de 10,2 Bscf et de 55.000 barils de condensat.

La société britannique n’est pas la seule à porter un œil attentif aux énergies au Maroc. Récèmment le Département d’Etat américain a affirmé que ” Le Maroc est un partenaire qu’il faut aider à progresser dans la sécurité énergétique “. 

Cette intervention s’est fait à l’issue de la 2ème réunion du groupe de travail stratégique américano-marocain sur l’énergie, présidée à Washington par la sous-secrétaire d’Etat adjointe, Sandra Oudkirk, et la Directeur Général de l’Office national des hydrocarbures et des mines marocain (ONHYM), Amina Benkhadra. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *