Au Maroc les ménages ont le moral
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Ecomnews Med Redaction
mercredi 25 avril 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Avril 2018 à 08:13

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a révélé son dernier indice pour la confiance des ménages. On y apprend qu’il s’établit à 87,3 points au premier trimestre de l’année, au lieu de 78,2 points un an plus tôt. La note fait ressortir plusieurs autres éléments : Analyse

Une grande majorité (70,3%) des Marocains estiment que le chômage devrait progresser

Les ménages marocains sont optimistes pour l’avenir proche. C’est l’enseignement principal qui ressort de la note trimestrielle du HCP. 

L’indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière affiche une progression de 9,1 points en s’établissant à 87,3 points. Dans le détail des quatre catégories, on peut lire plus précisément les évolutions des indices. 

Ainsi, le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie indique qu’au cours des 12 prochains mois, 24,1% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 35,2% à un maintien au même niveau et 40,7% à une amélioration. 

Pour le chômage, les Marocains sont plus pessimistes, ils sont en effet selon le HCP prés de 70,3% à s’attendre à une hausse du chômage. Un problème récurrent pour le Royaume qui connaît encore un chômage élevé, notamment chez les jeunes et chez les femmes. 

Pour l’opportunité d’effectuer des achats les Marocains sont 57% à penser que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables. Enfin, la dernière composante de l’ICM, à savoir l’évolution de la situation financière révèle que 64,2% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 30,5% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 5,3% affirment épargner une partie de leur revenu. 

Un autre point de l’enquête révèle que les Marocains sont optimistes sur l’avenir de leur situation financière, estimant en effet à 37,2% contre 11,2% que celle-ci devrait aller vers une tendance positive et s’améliorer.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *