L'Egypte et l'Ethiopie se disputent les droits sur le Nil
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #EGYPTE
Kheireddine Batache
vendredi 27 avril 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 27 Avril 2018 à 11:17

Depuis le lancement des travaux du barrage Renaissance en Ethiopie, les tensions diplomatiques avec l’Egypte sont montées d’un cran. En cause : les droits sur le Nil.

Vue sur le Fleuve du Nil, Afrique.

Sur fond de guerre froide, l’Egypte et l’Ethiopie se disputent depuis quelques années l’hégémonie sur  le Nil. Source de richesse et de voie d’accès au coeur de l’Afrique, le plus long fleuve du continent noir est aussi un instrument de pouvoir au niveau régional. 

Championne continentale dans la catégorie poids lourds de la croissance (6,3 %), L’Ethiopie affiche ses ambitions quant à ses droits sur le Nil. Fort de son projet de barrage Grande renaissance (6450 MW) dont le taux d’avancement a atteint les 80 %, le pays accélère ses projets de raccordements afin d’exporter l’électricité qu’il compte produire, à ses voisins. 

L’ancienne capitale de l’Abyssinie vient d’ailleurs d’annoncer la bonne progression des travaux de construction d’une ligne de transmission de 500 kV devant la relier au Kenya. Nos confrères de l’Agence Ecofin rapportent que selon Azeb Asnake, la directrice d’Ethiopian Electric Power, le projet aurait même atteint un taux d’achèvement de 95%.

De son coté, l’Egypte travaille avec le Soudan sur une nouvelle feuille de route pour la construction d’une ligne électrique de 220 kW reliant les deux pays, un projet qui selon Musa Omer Abul-Gasim, le sous-secrétaire soudanais du ministère de l’Energie, devrait commencer vers la fin 2018

Cette situation pourrait donner naissance à de nouvelles alliances régionales qui risqueraient de redessiner la carte géopolitique et économique le l‘Afrique de l’Est. Pour rappel, le Nil traverse, l’Egypte, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Soudan, le Soudan du Sud, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda, le Burundi, la République démocratique du Congo et le Kenya, avant de se jeter dans la mer Méditerranée, via le Delta du Nil, son point d’embouchure.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *