Frutarom ou l’histoire d’une entreprise Israélienne à succès !
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Juli Choquet
mercredi 9 mai 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 9 Mai 2018 à 12:54

Le montant de la transaction est un record ! Frutarom qui fabrique des parfums et arômes artificiels vient d’être racheté par l’Américain International Flavours & Fragrances (IFF) pour 7,1 milliards de dollars. Portrait d’une ascension fulgurante.

Il s’agit de la deuxième plus grosse transaction de rachat de l’histoire des entreprises et startups Israéliennes ! Après qu’Intel ait racheté Mobileye l’an dernier pour 15 milliards de dollars, c’est au tour de Frutarom de faire les gros titres.

L’entreprise Israélienne crée en 1933, propose des saveurs et parfums artificiels. En 1990, elle rachète 37 marchés et se propage en Asie. Basée à Haïfa en Israël, Frutarom est présent aujourd’hui dans 145 pays et vend une gamme de 31 000 produits différents à ses quelques 15 500 clients à travers le monde.

Il faut dire que la multinationale ne lésine pas sur les moyens : avec 41 centre de R&D (Research and Development) Frutarom s’est très vite imposé comme le leader du marché des arômes artificiels. A l’heure où l’entreprise se retrouve en acquisition de l’IFF, celle-ci comptait 2 700 salariés en Asie, en Amérique du Nord, en Europe et bien évidement en Israël.

Ori Yehudai, le Président et Directeur Général de Frutarom a annoncé dans un communiqué que la présence de l’entreprise sur le territoire Israélien serait maintenu. D’autre part il s’est réjouit que la valeur des actions de Frutarom se soit maintenu avec une valeur estimée aujourd’hui à 71,17 dollars par action. Avec la fusion, celle-ci pourrait monter à 106 dollars par action.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *