Portrait d’Abou Bakr Shawky : nouvel étendard du cinéma Egyptien à Cannes
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #CultureSport #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #EGYPTE
Juli Choquet
mercredi 9 mai 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 9 Mai 2018 à 13:38

Le réalisateur Abou Bakr Shawky projette le mercredi 9 mai son nouveau film “Yomeddine“ au festival de Cannes.

Extrait du film “Yomeddine“ d’Abou Bakr Shawky.

C’est l’étoile montante du cinéma Egyptien : Abou Bakr Shawky présente le 9 mai son nouveau film “Yomeddine“ au festival de Cannes. Dans les colonnes de Télérama en partenariat avec l’AFP, il alerte sur le manque de financement dans la production cinématographique de l’Egypte.

Si les films grands publics sont plutôt rentables dans un pays de près de 100 millions de consommateurs, l’Egypte a revanche du mal à exporter son cinéma dans le monde arabe comme elle le faisait pourtant autrefois.

Le cinéma Tunisien, Libanais, ou Marocain a en quelque sorte pris des galons au niveau international ce qui contribue aussi à mettre le cinéma Egyptien de coté dans les salles Européennes par exemple. Il faut dire que depuis le coup d’Etat militaire du président Al Sissi en 2014 et des nouvelles lois sur l’encadrement des mœurs, le cinéma du Nil ne prend plus les mêmes risques.

Le festival de Cannes en France offre une formidable opportunité pour faire connaître les types de cinéma à travers le monde. L’Egypte qui s’était vu programmé dans la sélection officielle avec le film “Après la bataille“ de Yousri Nasrallah, n’échappe pas à la règle mais ne semble pas toujours saisir les retombées d’un tel succès.

Le film “Yomeddine“ a de grandes chances cette année de se faire remarquer et de mettre en lumière le travail d’une grande nation de cinéma. Ce road movie relate de l’expérience de voyage d’un jeune atteint de la lèpre.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *