Tunisie : Le secteur agricole sauve l’économie tunisienne.
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Nour Ben M'Barek
vendredi 18 mai 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 18 Mai 2018 à 13:52

Forte d’une croissance à 2,5% pour le premier trimestre 2018 selon l’Institut National de la Statistique, une première depuis 2014, la Tunisie peut reprendre son souffle. Cette annonce arrive quelques semaines avant l’ouverture de la saison estivale qui s’annonce florissante.

Ce chiffre record s’explique essentiellement par la croissance de l’activité des secteurs de l’agriculture et des industries agroalimentaires qui enregistrent respectivement une augmentation en terme de valeur ajoutée de 11,9% et 16,7%. Information notable dans le sens où elle montre que la composition du tissu économique tunisien a changé puisqu’il ne se base plus que sur le secteur non-marchand qui a tout de même enregistré une évolution de 4% sur la période 2011/2017. La composition du chiffre montre aussi une augmentation des investissements étrangers de 27%.

La performance du secteur agricole est notamment due à une volonté politique entreprise depuis 2015 de diversifier les forces de l’économie du pays en se tournant notamment vers l’agriculture biologique et essentiellement l’agriculture d’huile d’olive biologique.

Sur la dernière période, les exportations en volume de ces deux secteurs ont augmenté de 84,5%. Ce sont les exportations d’huile d’olive qui ont particulièrement été notables. Elles ont été accrues de 357%, dont 46% d’huile d’olive biologique, pour atteindre un total de 1,015 milliards de dinars.

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, actuellement sur la sellette puisque le document de Carthage II devrait permettre de statuer sur le sort du technocrate, est partisan d’une réforme audacieuse du secteur agricole pour lui permettre de continuer d’avancer dans une voie ascendante.

Enfin, la Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Samia Maamar, a exprimé lors de la Semaine de l’Agriculture, la volonté du gouvernement de construire les bases d’une bonne gouvernance de l’agriculture biologique  et de créer une complémentarité entre le secteur agricole et le secteur touristique sous forme de construction de circuits touristiques liés.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *