Réouverture exceptionnelle de la frontière entre Gaza et l'Egypte
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Economie #EnDirectDe #Institutions #Politique #EGYPTE #ISRAEL
Sami Bouzid
lundi 21 mai 2018 Dernière mise à jour le Lundi 21 Mai 2018 à 09:12

Dans une annonce faite sur les réseaux sociaux via sa page Facebook, Abdelfattah Al Sissi a autorisé la réouverture du point de passage entre Gaza et l’Egypte. Le terminal de Rafah ouvrira sa barrière aux Palestiniens durant tout le mois du ramadan.

Rafah est le seul point de passage non contrôlé par l’armée israélienne 

« Nous voulons alléger la souffrance des frères » c‘est par ces mots que l’ex maréchal et actuel président a annoncé sa décision. Ainsi, durant le mois sacré du ramadan, la frontière sera exceptionnellement ouverte. Une mesure qui intervient quelques jours après des manifestations qui se sont soldés par la mort plus de 110 civils Palestiniens, tués par l’armée israélienne à la frontière entre l’état hébreu et la bande de Gaza. 

Le point de passage qui se situe à Rafah est le seul point non contrôlé par l’armée israélienne. La bande de Gaza qui abrite près de deux millions d’habitants est soumise à un blocus depuis plus de dix ans. Ces dernières années, le Caire avait également fermé sa frontière au motif de « risques pour sa sécurité » . 

Ainsi, dans un post Facebook publié le 17 mai, Abdelfattah Al Sissi a décidé d’une réouverture exceptionnelle pour le mois du ramadan. La dernière réouverture en date du point de passage date de 2013. Elle avait duré trois semaines. 

Le président égyptien a également souligné être «en contact avec les Israéliens et les Palestiniens, pour que cesse l’effusion de sang ». Avec la Jordanie, l’Egypte est le seul pays arabe à avoir conclu un accord de paix avec Israël. 

Le pays entretient une relation houleuse avec le Hamas qui contrôle la bande de Gaza. Ce dernier est considéré comme trop proche des Frères musulmans, organisation interdite en Égypte et ennemi du pouvoir en place. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *