Israël : Le Crédit Suisse lance un nouveau partenariat avec la société de capital-risque aMoon II.
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Nour Ben M'Barek
jeudi 24 mai 2018 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Mai 2018 à 10:24

Le Crédit Suisse a annoncé un investissement de 250 millions de dollars dans la société israélienne de capital-risque spécialisée dans le développement de la biopharma et l’amélioration technologique des soins, aMoon II.

Amoon II est la deuxième société de Capital-risque spécialisée dans la science de la vie du Docteur Yair Schindel et Marius Nacht. Leur objectif ? Favoriser le financement de projets ou de sociétés sous-évalués qui ne disposeraient pas des fonds nécessaires pour développer leurs idées.

Mais aussi, innover dans le champs de la technologie et des sciences de la vie. Et ce, dans le but de permettre à la technologie d’améliorer la condition humaine et de prévenir les maladies.   

L’investissement du Crédit Suisse a été annoncé par un communiqué de presse de la société qui souligne le côté stratégique et innovant de cette action. Cet investissement a été divisé en deux parts. 150 millions de dollars pour les investisseurs conventionnels et 100 millions de dollars pour les investisseurs familiaux.

Avec cette levée de fond , qui risque fort d’atteindre les 400 millions de dollars, la société aMoon II va devenir le deuxième plus grand fonds d’investissements risque et santé d’Israël dépassant son concurrent Orbimed Advisor  LLC qui détient 307 millions de dollars.

Cet investissement est le plus grand jamais réalisé en Israël par le Crédit Suisse. Pour ce dernier, cela relève d’une stratégie de développement différencié de l’investissement innovant. De plus, il lui permet d’offrir la possibilité aux clients qui le souhaitent d’investir en exclusivité dans ce domaine d’activités ou de pouvoir accéder à ces fonds pour financer leur propre projet de biotechnologie.

Etant donné la demande grandissante, cet investissement a été longtemps étudié à travers des dizaines d’entretiens et d’études financières avant d’être approuvé.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israel :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *