Tunisie : Malgré d’excellents indicateurs économiques, des réserves de devises faibles
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #TUNISIE
Nour Ben M'Barek
vendredi 1 juin 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 1 Juin 2018 à 09:20

Le premier trimestre 2018 s’est déroulé sous le signe de l’abondance pour l’économie tunisienne. Néanmoins, les réserves de devises de la Banque Centrale Tunisienne sont toujours au plus bas niveau jamais atteint.

Siège de la Banque Centrale Tunisienne à Tunis.

Ce début d’année a été marqué par une croissance record de 4,2% pour la Tunisie. Selon les derniers chiffres de l’Institut National de la Statistique, l’économie tunisienne a notamment été boostée par les exportations d’huile d’olive qui ont augmenté d’environ 300% et celles de dattes

Malgré ces chiffres positifs, les perturbations dues aux mouvements sociaux dans le secteur de la production de phosphate ont contribué à ralentir d’autres indicateurs tels que celui de la réserve de devises présente dans les coffres de la BCT.

La difficulté à reconstruire les réserves de change s’explique aussi par l’incapacité de l’État à rétablir une balance commerciale équilibrée pour le moment.

Néanmoins, la Banque Centrale Tunisienne vient d’annoncer dans un communiqué, une petite remontée à un stock de 76 jours d’importation au 28 mai 2018, au lieu de 73 jours au 16 mai 2018, soit un montant de 3,75 milliards d’euros.

La période estivale approchant, les espoirs de voir ce stock continuer à remonter peuvent être nourris grâce au retour des tunisiens résidents à l’étranger mais également des touristes qui selon, toutes les prévisions vont être nombreux cette année.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de la Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.