Transport ferroviaire : L’Égypte recevra un prêt de 8 millions d’euros accordé par l’Autriche
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #EGYPTE
Nour Ben Omar
mardi 5 juin 2018 Dernière mise à jour le Mardi 5 Juin 2018 à 09:53

Dans le cadre de la maintenance des chemins de fer, l’Égypte recevra un prêt accordé par l’Autriche, d’un montant de 8 millions d’euros, selon l’Agence Ecofin.D’après le ministre égyptien des transports, Hisham Arafat, le gouvernement aurait approuvé cette opération qui s’accompagne d’un délai de 5 ans et demi.

Le ministre a également souligné que la maintenance durerait 36 mois environ. Ce projet s’appliquerait notamment aux lignes de chemin de fer qui relient le Caire, Alexandrie, Banha, Zagazig et Port-Saïd. Ainsi, de tels aménagements contribueraient au renforcement de la sûreté et la sécurité du trafic.

Dans le cadre de son projet de modernisation des chemins de fers nationaux, l’Égypte entend rénover ses chemins de fer, et plus particulièrement la ligne Le Caire-Alexandrie. Cette dernière accueille plus de 25 millions de voyageurs par an.

Dans cet esprit, le groupe Thales a par exemple annoncé dans son site internet, avoir été choisi par la compagnie nationale des chemins de fer égyptiens (ENR) pour rénover la liaison Le Caire-Benha. Ce projet permettra à la compagnie d’accroître le trafic de ses voyageurs, voire le multiplier par 2 ! Les trains circuleront plus rapidement, en passant de 120 km/h à 160 km/h. En définitive, ce programme apportera à l’Égypte des avantages économiques et technologiques.

Ce projet ambitieux n’est pas nouveau, puisque l’Égypte comptait investir 800 000 millions de dollars l’année dernière, dans l’innovation de ses infrastructures routières et ferroviaires.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *