Tunisie - UE : Un programme pour soutenir les médias
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #TUNISIE
Nour Ben M'Barek
vendredi 8 juin 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 8 Juin 2018 à 10:14

Lors d’une soirée qui s’est tenue le 5 juin, à Tunis, les responsables du Programme d’Appui aux Médias en Tunisie (PAMT) ont annoncé que 570 participants avaient bénéficié de ce projet depuis son lancement pour un apport total de 10 millions d’euros.

Depuis la révolution du Jasmin, une des principales libertés acquises en Tunisie a été celle, si longtemps bafouée, de la liberté de la presse et des médias. Ainsi, il n’est pas surprenant que l’Union Européenne apporte son aide afin de soutenir le développement des médias en Tunisie.

D’ailleurs, l’objectif prioritaire du PAMT déclaré est de renforcer le secteur des médias professionnels pour garantir la diffusion “d’une information indépendante et plurielle garante de la liberté d’expression en Tunisie”.

Dans le cadre de ce programme, 10 études sur le développement des médias nationaux et locaux ont déjà pu être réalisées. Ce programme doit durer trente mois durant lesquels le PAMT prévoit de mettre en œuvre plus de 200 modules de formation, 20 études thématiques sur l’ensemble du secteur, 5 activités d’accompagnement stratégique, la fourniture d’équipements de formation et production pour les institutions médiatiques publiques, et 6 projets de la société civile pour soutenir les médias.

La plus grande part de l’appui stratégique apporté par le programme a été captée par les médias publics, la Tunis African Press et la Radio Tunisienne, soit 30% (3000000 d’euros à elles deux).

Le total des financements a été partagée selon la feuille de route dressée au préalable qui va permettre de répondre aux objectifs spécifiques du programme. 62% des financements de ce programme ont donc été destinés à l’assistance technique, 11% aux projets de la société civile, 10% aux équipements, 10% au comité de pilotage qui est le Centre africain de perfectionnement des journalistes (CAPJC) et 7% au démarrage et à l’évaluation.

C’est donc sur l’année écoulée, plus de 570 participants qui ont bénéficié de ce programme initié par l’Union Européenne, à travers 70 formations données à Tunis et dans les régions intérieures.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économiques de la Tunisie :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *