Israël : les Shekels s’échappent et les banques s’affolent.
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Nour Ben M'Barek
lundi 11 juin 2018 Dernière mise à jour le Lundi 11 Juin 2018 à 07:51

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Jérusalem, à l’occasion de la sortie du rapport annuel de la Banque d’Israël sur le fonctionnement du système bancaire israélien, Hedva Ber, superviseure des banques a annoncé une perte du montant des dépôts de 19,5 milliards de dollars au cours des dix dernières années.

Les dépôts ont diminué de 19,5 milliards de dollars en dix ans.

Cette fuite de dépôts en cash est notamment dû aux différentes enquêtes des autorités de régulation américaines sur les banques israéliennes qui ont aidé des clients américains à dissimuler certains actifs.

Hedva Ber a précisé que cette perte de dépôts a des conséquences au niveau macroéconomique. Elle représente 54% de dépôts en moins dans le système bancaire. Les résidents étrangers sont maintenant plus réticents à placer leur argent dans le système bancaire israélien à cause de la réglementation plus strictes des banques sur le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale.

Trois banques israéliennes sont visées par ces enquêtes de la part des autorités de régulation américaines : Bank Leumi Israel Ltd, Bank Hapoalim Ltd et Bank Mizrahi Tefahot. Elles sont touchées à différentes échelles.

Leumi Ltd a accepté de régler 400 millions de dollars aux autorités américaines pour un règlement à l’amiable. Bank Hapoalim Ltd et Mizrahi Tefahot sont toujours sous le coup des enquêtes. Elles ont déjà constitué des provisions pour pouvoir régler un éventuel règlement. La première a épargné 365 millions de dollars selon Reuters et Mizrahi Tefahot, qui se trouve dans une plus mauvaise situation, aurait constitué un milliard de dollars mais devrait s’attendre à débourser plus.

A la lumière de leur difficulté à contrôler la réglementation à distance , cette situation a conduit à la fermeture de nombreuses succursales de ces banques à l’étranger en addition à la réticence des résidents étrangers à placer de nouveau leur argent dans les banques israéliennes.

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Israël :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *