Liban : Le Festival International de Baalbeck 2018 bat son plein
#Actualite #Agenda #BonsPlans #BuzzNews #Collectivites #CultureSport #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #LIBAN
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 13 juin 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Juin 2018 à 14:46

Inauguré en 1956, l’édition 2018 du festival international de Baalbeck enrichit à nouveau l’agenda culturel libanais. Rendez-vous incontournable des amoureux de la musique et du 7ème art, il a commencé le 8 juillet et se terminera le 18 aout, en dépit des difficultés financières que connaît le pays du Cèdre.

Une fois encore la majesté du temple romain de Jupiter illuminera les nuits d’Héliopolis, la cité du soleil. Le 30 avril dernier, Nayla de Freige présidente du festival, se réjouissait de la qualité et de la variété du programme proposé.

Pas moins de 7 spectacles et genres musicaux différents se produiront ainsi sous l’égide des ministères libanais du tourisme et de la culture d’une part, de l’UNESCO et de sponsors bancaires et privés d’autre part.

Parmi les éléments phare du festival, des extraits du film Capharnaüm de Nadine Labaki palme d’or au festival de Cannes 2018. Par ailleurs, vendredi 20 juillet un hommage appuyé à Oum Koulthoum la mythique Diva égyptienne s’est matérialisé par un concert égypto-libanais.

La musique occidentale sera également à l’honneur. En effet, les 150 ans de la disparition du compositeur italien Rossini seront dignement célébrés par un concert de musique sacrée. Et ce en collaboration avec l’ambassade d’Italie au Liban. Côté poésie, les marches du Temple de Bacchus accueilleront Matthieu Chedid, l’artiste français le plus récompensé aux Victoires de la Musique avec 13 trophées.

Lors de ce festival, la diaspora libanaise, qui sera le gage du rayonnement du festival, sera fortement représentée, programmant son voyage longtemps à l’avance, assure Mme De Freige.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Liban :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *