En Algérie il y a plus de smartphones que d’Algériens !
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 14 juin 2018 Dernière mise à jour le Jeudi 14 Juin 2018 à 13:40

L’Algérie, eldorado en devenir du m-commerce ? Jumia, leader très en vue du e-commerce en Afrique, a récemment publié un rapport qui abonde en ce sens. L’Algérie caracole en effet en tête des pays africains en matière d’implantation du smartphone avec un taux de pénétration de 119%. En somme, il y a aujourd’hui plus de smartphones que d’Algériens dans le pays. Le point avec Ecomnews Med.

La marque locale Condor est leader sur le marché de la téléphonie dans le pays 

A l’écriture de ces lignes, l’Afrique compte quelque 1,04 milliard d’abonnements mobiles, et l’Algérie y concourt à hauteur de 5% avec près de 50 millions d’abonnements. Il y a donc 19% plus d’abonnements que d’Algériens. D’autre part, le taux de pénétration du mobile en Algérie est largement supérieur à la moyenne du continent (119% contre 82%). Cette explosion du smartphone dans un pays souvent épinglé pour son retard en matière de technologies de la communication est portée par l’intensité concurrentielle entre les opérateurs qui proposent des tarifs compétitifs.

LG, Samsung et Huawei dans les starting blocks

L’appétit des Algériens pour le mobile s’explique aussi par le dynamisme de la production locale qui devrait encore gagner en maturité dans les années à venir. En effet, l’adoption de la loi de finances 2018 qui interdit l’importation de téléphones portables devrait inciter les marques internationales à installer des lignes de montage et de fabrication de smartphones locaux. D’ailleurs, LG Mobile, Samsung et Huawei ont d’ores et déjà annoncé l’ouverture d’usines d’assemblage dans le pays.

Condor, leader incontesté du mobile algérien

Sur Jumia DZ, ce sont les terminaux mobiles « moyen de gamme » qui suscitent l’engouement des consommateurs. Condor, marque algérienne spécialisée dans l’électronique, l’électroménager et le multimédia (filiale à 100% du groupe Benhamadi), accapare le fauteuil de leader. Elle est suivie par innJoo (Dubaï), Sony, les smartphones White Label puis Wiko. Samsung et Apple brillent donc par leur absence du top 5 algérien. Le prix moyen des smartphones de milieu de gamme est passé de 24 000 DA en 2015 à 14 600 DA en 2017 (environ 106 €), soit une baisse de 40% en trois ans.

Entre 2016 et 2017, l’Algérie a enregistré plus de 7 millions de nouveaux abonnés sur Internet, soit une croissance de 64%. L’usage des réseaux sociaux via smartphone a aussi augmenté de 19% depuis 2017.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de l’Algérie : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *