Forum économique 2018 : Le Maroc entend renforcer ses échanges commerciaux avec l’Indonésie
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Institutions #MAROC
Nour Ben Omar
vendredi 29 juin 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Juin 2018 à 09:27

L’édition 2018 du « Fès Meknes economic forum » se déroule du 27 au 30 juin 2018 à Fès, organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie et de Services Fès – Meknès (CCIS Fès-Meknes). L’occasion pour le Royaume d’améliorer la visibilité de la région et de développer ses relations économiques et commerciales avec l’Indonésie.

Promouvoir les partenariats économiques Sud-Sud : c’est bien l’ambition affichée par le Maroc lors de cette 2e édition du forum économique de la région Fès-Meknès.

Institutions internationales, diplomates, partenaires étrangers se réunissent autour du thème « Modèles de développement innovants dans des mondes en mutation », indique l’Economiste. Le pays compte développer l’attractivité régionale, d’une part. En effet, les indicateurs sociaux dans la région restent préoccupants, rappelle Badr Tahiri, président de la CCIS Fès-Meknès.

La pauvreté et le chômage (8.6% des jeunes contre 9.7% au niveau national) subsistent dans la région Fès-Meknes. Néanmoins, elle ne manque pas de potentiel, grâce à son économie qui est propulsée par les secteurs de l’agroalimentaire, l’artisanat, le tourisme ou encore l’industrie, rappelle le même journal.

Le Maroc entend cristalliser sa position à l’échelle internationale.

D’autre part, le Maroc entend cristalliser sa position à l’échelle internationale. Dans cet esprit, Rkia Derham, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, et Enggartiasto Lukita, ministre indonésien du Commerce espèrent élaborer un sommet économique courant novembre. Rappelons que l’Indonésie était l’invité d’honneur de ce forum. 

“Dans ce monde globalisé, où les incertitudes sont de plus en plus grandes, nous sommes appelés à unir nos forces pour nous développer ensemble” explique Enggartiasto Lukita. En effet, “l’Afrique, dont le Maroc constitue la porte d’entrée, figure parmi les premières priorités de son pays en termes de coopération”.

Les volumes d’échange entre le continent africain et l’Indonésie représentaient 8,85 milliards de dollars en 2017.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc : 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *