Egypte : Pourquoi le gouvernement achète t-il du blé par millions de tonnes ?
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #EGYPTE
Nour Ben M'Barek
lundi 2 juillet 2018 Dernière mise à jour le Lundi 2 Juillet 2018 à 09:06

Le ministre égyptien de l’approvisionnement a annoncé ,jeudi 28 juin 2018, que le gouvernement avait acheté plus de trois millions de tonnes de blé aux producteurs locaux.

L’information rapportée  par l’Agence de presse Reuters indique un volume total de 3,15 millions de tonnes de blé acquis auprès des producteurs locaux au terme de la saison 2017/2018 pour le gouvernement égyptien.

Le stock de l’année dernière avait atteint un volume de 3,6 millions de tonnes, ce qui signifie que le volume d’approvisionnement annoncé cette année est inférieur. L’autorité égyptienne en charge des céréales (GASC) avait prévu un stock compris entre 3,5 et 4 millions de tonnes. Ce recul du volume de blé acquis s’explique par les investissements à des prix plus compétitifs des minoteries du secteur privé dans les achats de céréales. 

« Le secteur privé garantissait aux producteurs, un prix de la tonne de blé à 3 950 livres alors que le gouvernement pratiquait un tarif de 3 600 livres dans un contexte où la même quantité de blé importée valait 4150 livres, estime Hesham Soliman, un négociant privé de céréale interrogé par Reuters.  

Le gouvernement égyptien va pouvoir répondre aux besoins de son nouveau programme de subvention de pain grâce à ces achats.

Ce programme permet aux boulangeries publiques d’offrir à plus de 82 millions de bénéficiaires, 150 miches de pain par mois à un prix unitaire de 0,05 livre, soit moins du dixième de son coût de production selon le Département américain de l’agriculture (USDA).

En 2018/2019 (année fiscale qui débute en juillet), la GASC et le secteur privé prévoient d’importer un volume global de 12,5 millions de tonnes de blé.

L’objectif de l’Etat est d’atteindre une production de 10 millions de tonnes de blé d’ici à 2020.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de l’Egypte :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *