Algérie : Comment Sonatrach a permis à Petrofac et Bonatti de booster la production gazière ?
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
mardi 10 juillet 2018 Dernière mise à jour le Mardi 10 Juillet 2018 à 10:34

La compagnie pétrolière Petrofac, présente en Tunisie et en Algérie, a informé dans un communiqué, que la production gazière du site onshore de Alrar avait été boostée de 54%.

Le camp onshore de Alrar, situé à la frontière algéro-libyenne a pu réaliser une augmentation de 54% de sa production de gaz depuis 1987 – date de mise en production du champs – pour atteindre 24,7 millions de mètres cubes par jour, soit 9 milliards de mètres cubes par an.

Petrofac a indiqué que cette amélioration a été possible grâce au contrat d’ingénierie qui a été signé entre Petrofac, l’italien Bonatti et Sonatrach en 2013. Ce contrat avait pour objectif de prolonger la durée de vie du champ. Ce contrat a une valeur de 650 millions de dollars et concerne la réalisation de travaux d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC).

Les travaux incluent également la mise en service et le développement de nouvelles installations de séparation et de compression.

Graham Mac Millan, Vice-Président de Petrofac pour l’Afrique du Nord s’est dit ravi de cette amélioration et a fait savoir sa satisfaction quant au fait que Sonatrach puisse augmenter sa production sur ce domaine.

Pour l’occasion, une cérémonie a été organisée en la présence du PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, du Vice-Président de Petrofac Afrique du Nord, Graham Mac Millan, le PDG de Petrofa, Ayman Asfari, le ministre algérien de l’Energie, Mustapha Guitouni et plusieurs autres responsables algériens du secteur

Toujours dans cette stratégie de développement des gisements frontalier, Sonatrach a signé en janvier  un autre contrat de partenariat avec la société publique libyenne du pétrole, NOC, dont ceux d’Alrar et de Wafa.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de l’Algérie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *