Mondial 2030 : la candidature commune pour le Maghreb se précise !
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #CultureSport #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE #MAROC #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
mardi 17 juillet 2018 Dernière mise à jour le Mardi 17 Juillet 2018 à 08:34

L’échec de la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026 qui se déroulera finalement aux États-Unis, au Canada et au Mexique, a laissé un goût amer au Royaume et à ses soutiens. Mais pas de quoi infléchir la volonté du pays des Lions de l’Atlas, qui compte cette fois sur la collaboration de ses voisins maghrébins pour une candidature commune à l’édition 2030.

5 échecs en autant de tentatives. C’est le triste bilan des candidatures marocaines pour l’organisation du plus grand évènement sportif après les Jeux Olympiques. Mais le Royaume ne compte pas baisser les bras, surtout après avoir organisé avec succès deux éditions de la coupe du monde des clubs ainsi que la dernière édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN).

En effet, après les désillusions de 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026, le Maroc songe à la possibilité d’organiser la plus grande fête du foot en 2030. L’annonce a été faite par la fédération royale marocaine au lendemain de la désillusion 2026. Pour maximiser ses chances, et devant la multiplication des candidatures communes, le Maroc souhaite s’allier avec l’Algérie et la Tunisie.

Comme le projet « United 2026 », l’association USA, Mexique et Canada qui a damé le pion au Maroc pour 2026, le Maghreb compte donc s’unir autour d’une candidature commune pour faire revenir la coupe du monde sur le continent africain, après l’édition de 2010 en Afrique du Sud.

L’Algérie est déjà favorable à cette idée, comme l’a déclaré à la presse le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, lors des Jeux méditerranéens à Tarragone (Espagne) : « Avec les infrastructures sportives qui avaient été construites dans le cadre du programme du Président de la République au profit de la jeunesse et des sports, aujourd’hui, l’Algérie est prête à étudier une éventuelle candidature commune avec le Maroc et la Tunisie pour l’organisation de la Coupe du Monde de Football ».

De son côté, même si la Tunisie n’a pour le moment reçu aucune offre officielle, les Aigles de Carthage  souhaiteraient tout de même voir le projet se réaliser : « Nous sommes ouverts à cette idée et nous aimerions que cela se produise », a déclaré Wadii Jarii, président de la Fédération tunisienne de Football.

La FIFA devrait prendre sa décision lors du Mondial au Qatar

La coalition maghrébine devrait cependant se heurter à la concurrence de la candidature commune de l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay qui souhaitent également organiser le Mondial 2030 à trois, 100 ans après la première édition (1930) en Uruguay. Cela dit, l’instance internationale ne devrait pas rendre son verdict avant 2022, là l’occasion du Mondial qatari. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *