Tunisie : L’inflation prend 0,9% au premier semestre 2018
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 17 août 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 17 Août 2018 à 12:37

Après plusieurs années d’instabilité politique, l’économie tunisienne tente de retrouver des couleurs en puisant dans des secteurs porteurs comme le tourisme et l’agriculture. Cependant, le taux d’inflation a connu une hausse d’environ un point au cours des six premiers mois de l’année, même si le mois de juillet a connu une belle baisse de 0,3% par rapport à juin. Décryptage !

Selon les chiffres de l’Institut National de la Statistique (l’INS), le taux d’inflation est passé de 6,9% en janvier 2018 à 7,8% en juin 2018, soit une augmentation cumulée de 0,9% en six mois.  Prévue à 7,6% en moyenne pour toute l’année 2018, l’inflation risque donc de flamber si la tendance se poursuit.

La chute du dinar tunisien n’est évidemment pas étrangère à ce constat. En effet, 1 euro vaut désormais 3 dinars, et cela affecte directement le pouvoir d’achat de la monnaie et indirectement celui de la population. Faute de réserves suffisantes de devises, la Banque Centrale Tunisienne (BCT) est incapable de défendre sa monnaie ; outre le cours du dinar en chute, la balance commerciale n’est pas à l’avantage de l’économie tunisienne.

Une inflation tirée par la hausse des prix de l’alimentation et du transport  

L’inflation du premier semestre 2018 est également liée à l’augmentation du prix des denrées alimentaires, du prix des transports, du textile et des chaussures. Pour rappel, l’augmentation des prix des viandes, des fruits, des huiles alimentaires et des poissons a alourdi le poids du panier alimentaire de 8,6%. Les prix des transports ont également été tirés vers le haut par la flambée du prix du carburant et de l’entretien.

Des secteurs comme la bancassurance, les services financiers, les boissons alcoolisées et le tabac ont également revus leurs prix moyens à la hausse, allant de +7,5% (services financiers) à près de +13% (alcool et tabac).

 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de la Tunisie :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *