A la découverte de Rabat et de ses vestiges pluri-centenaires
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
mardi 28 août 2018 Dernière mise à jour le Mardi 28 Août 2018 à 07:06

Fondée en 1150 par les Almohades, Rabat tire son nom de l’arabe « ribat » qui signifie « forteresse » ou encore « place fortifiée ». La ville presque millénaire est bordée par l’Atlantique, dans le nord-ouest du royaume. A quelques heures de la bouillonnante Casablanca et de Fès, capitale culturelle et spirituelle et ancienne vile impériale, Rabat attire par son calme relatif, sa sérénité et sa douceur de vivre. En près de 900 ans, la ville n’a rien perdu de son attrait et de son allure, avec des vestiges historiques qui contrastent avec l’urbanisme que l’on attend d’une capitale.

Du Palais Royal à la Kasbah des Oudaïas en passant par la Tour Hassan, le Jardin des Oudaïas, ou encore la fameuse vieille ville, Rabat surprend par son caractère affirmé et son passé historique assumé. La capitale, symbole de la royauté, cumule un patrimoine d’exception qui a survécu au poids des années.

Commencez votre circuit par l’imposante muraille qui entoure la vieille ville et qui donne à la cité son allure impériale. Ensuite, flânez dans les différents souks pour tâter le pouls de la vraie vie marocaine.

Les commerçants marchandent dans toutes les langues, vantant les mérites réels ou fantasmés de leurs artefacts. Rendez-vous ensuite au pied de la Tour Hassan avec son magnifique minaret et ses centaines de colonnes dressées en face du mausolée du Roi Mohammed V, Père de la Nation qui mena le royaume à son indépendance en 1956.

La nécropole de Chella, les magnifiques portes de la ville faites dans le style mauresque et les vestiges du protectorat (Cathédrale Saint Pierre) valent également le détour. La Villa des Arts, le musée archéologique, le centre commercial Mega Mall et la marina de Bouregreg complèteront votre circuit.

Si vous avez l’occasion de passer par Rabat en juin, vous pourrez peut-être assister à Mawazine, un festival musical qui accueille des stars nationales, arabes et internationales. L’événement qui attire régulièrement deux millions de spectateurs a accueilli, entre autres, Beyoncé, Bruno Mars, Whitney Houston, Stevie Wonder, Elton John, B.B King, Sting, Carlos Santana, Enrique Iglesias, Mariah Carey, Scorpions, Rihanna, Justin Timberlake, Alicia Keys, Jennifer Lopez, etc.

La résistance des espaces verts : l’autre facette de Rabat

Contrairement à la majorité des grandes villes marocaines en proie au développement urbain au détriment de la verdure, Rabat a su préserver ses espaces verts malgré une infrastructure moderne. La ville compte un grand nombre de parcs et de jardins pour permettre à la ville de mieux respirer et offrir aux habitants et aux visiteurs un environnement sain.

Aujourd’hui, Rabat fait partie du club très fermé des villes à dépasser le ratio d’espace vert par habitant prescrit par l’Organisation Mondiale de la Santé. Une ceinture verte paisiblement couchée au bord de l’Atlantique, à proximité de l’embouchure du fleuve Bouregreg, fait face à Salé, sa ville jumelle. Avec un peu plus d’un million d’habitants, Rabat reste une ville calme par rapport aux autres grandes métropoles du royaume et, plus largement, de l’Afrique du Nord.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *