Maroc : Cap sur Fès l’impériale, Fès la spirituelle
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 31 août 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Août 2018 à 22:01

Situé au nord-est du royaume, à quelque 180 km de Rabat, Fès (ou Fez) a longtemps assuré le rôle de capitale du Maroc, voyant se succéder les dynasties. Fondée au VIIIe siècle pendant le règne de Moulay Idriss 1er, la ville est l’un des berceaux de la civilisation islamique au même titre que Bagdad, Cordoue ou encore Istanbul. Ville impériale par excellence, elle troque ses habits guerriers pour s’imposer aujourd’hui comme la capitale culturelle et spirituelle du Royaume. Visite guidée !

Parmi les grandes villes, Fès est sans doute celle qui a le plus gardé son architecture traditionnelle, notamment au niveau de sa médina à la renommée mondiale. La ville est compartimentée en trois secteurs : l’ancienne ville ou la médina, anachronique et authentique, l’enceinte royale puis nouvelle ville.

Classée « patrimoine universel » par l’UNESCO, la médina de Fès est le site touristique le plus visité de la région. Avec ses souks grouillants, ses ateliers de tannerie traditionnelle, ses mosquées, ses médersas et ses commerces artisanaux, la vieille ville est une ruche dynamique qui n’est pas sans rappeler les cités musulmanes médiévales.

Dans la plus vieille médina du monde, découvrez le quartier Andalous et partez à la découverte de la mosquée El-Qaraouiyyîn, célèbre pour abriter la plus vieille université au monde encore en activité (selon l’UNESCO).

Faites le tour des souks pour vous imprégner des saveurs et des odeurs des épices, de henné, d’encens et d’autres joyeusetés typiques. Un petit tour du côté des tanneries de Guernize et de Blida pour découvrir un savoir faire ancestral qui persiste.

A côté de la médina, la ville moderne et ses adresses huppées

Dans une ambiance totalement différente de celle de la médina, la nouvelle ville propose des édifices modernes et adresses chics pour faire du tourisme bling bling. Fès connaît une chaleur suffocante en été. Les piscines (en dehors des hôtels) ne sont pas légion et, comme vous le savez, la ville n’est pas côtière.

Fès, c’est finalement une cité à double facette, où vous côtoierez  le passé à chaque bout de rue, dans un environnement moderne. La ville abrite chaque été un important festival des musiques spirituelles, le « Festival des Musiques Sacrées du Monde » qui, depuis 24 ans, contribue à entretenir le dialogue avec le sacré par le biais d’un forum international et la mise en exergue des arts et de la musique des peuples.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *