#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #PhotosEtVideos #Politique #ISRAEL
Fiona Urbain
vendredi 14 septembre 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Septembre 2018 à 07:47

En déplacement au DLD Festival de Tel Aviv, Ecomnews Med a pu interviewer Hélène le Gal, l’Ambassadrice de France en Israël. Secret de l'innovation de la start-up nation, relations et amitié franco-israéliennes, elle nous livre son analyse.

A l’occasion du DLD Festival qui s’est tenu la première semaine de septembre à Tel Aviv, Hélène le Gal, l’Ambassadrice de France en Israël a reçu les délégations françaises dans la Résidence de France.

« La présence française au DLD est massive, c’est la première délégation étrangère à cette manifestation sur l’innovation où l’on peut croiser des startups, des chercheurs, des grandes entreprises et des collectivités territoriales. » explique Hélène le Gal.

Un écosystème de l’innovation à l’échelle d’un pays

Surnommée la « start-up nation », Israël ne compte 6 000 startups pour 8 millions d’habitants, c’est la plus grande concentration au monde.

« A l’échelle de tout le pays, des liens se sont crées entre les startups, les universités, et l’armée depuis 20 ans, donc le système de l’innovation fonctionne très bien. Au niveau des capitaux risques, on lève des fonds l’équivalent du double de la France alors que c’est un pays beaucoup plus petit ».  

Au total, les entreprises israéliennes ont levé 5,2 milliards de dollars en 2017.

70 ans d’amitié franco-israélienne

Toute cette année entre juin et novembre, se déroule la Saison culturelle France-Israël pour célébrer le 70ème anniversaire de l’amitié entre les deux pays. Israël accueille 120 évènements français au cours de l’année, et autant de manifestations israéliennes se tiendront en France.

« C’est l’occasion de créer des nouveaux partenariats dans de nombreux domaines » conclue l’Ambassadrice.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *