Guiseppe Conte en visite de travail à Alger
#Actualite #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
lundi 19 novembre 2018 Dernière mise à jour le Lundi 19 Novembre 2018 à 09:34

Le président du Conseil italien a récemment réalisé une tournée nord-africaine pour consolider les liens avec les partenaires commerciaux de l’Italie. Après la Tunisie, il a posé ses valises à Alger où il a été reçu par le Premier ministre Ahmed Ouyahia dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié. Le point avec Ecomnews Med.

Fin octobre, Alger et Rome avaient signé plusieurs accords commerciaux dans le domaine de l’énergie via la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le groupe italien ENI. C’était lors du Sommet « Algérie Future Energy » qui s’est tenu les 29 et 30 octobre 2018 dans la capitale algérienne en présence d’investisseurs internationaux venus rencontrer les décideurs de l’énergie en Algérie.

Ces accords, axés sur l’exploitation pétrolière de la partie orientale du bassin offshore algérien par ENI,  devraient donner lieu à d’autres visites de diplomates italiens dans les semaines à venir.

Dans ce même cadre, la Sonatrach devra désormais céder au groupe italien 49% de ses intérêts sur les trois périmètres de la ville d’Ouargla (Zemlet Elarbi, Sif Fatima et Orhoud).

Une production de 350 mw en énergie solaire pour 2019 en Algérie

Selon les chiffres fournis par les douanes algériennes, l’Italie reste le premier client de l’Algérie, accaparant 16% des exportations, avec une hégémonie du gaz. La Sonatrach et le groupe ENI se positionnent donc à l’avant-garde des relations bilatérales entre ces deux pays méditerranéens.

D’ailleurs, les deux mastodontes de l’énergie ont en commun le projet de produire 350 mW en énergie solaire pour 2019. Mieux : le groupe italien, par la voix de son patron, Claudio Descalzi, envisage des investissements de plusieurs milliards d’euros en Algérie dans les quatre prochaines années.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *