Les Assises internationales du journalisme font escale à Tunis
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 21 novembre 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 21 Novembre 2018 à 09:01

Les 15, 16 et 17 novembre derniers s’est tenue la 1ère édition des Assises internationales du journalisme de Tunis. Cet événement, qui a vu la participation d’environ 500 journalistes, blogueurs, patrons de presse et étudiants venus de 30 pays différents, a creusé le sujet du « Journalisme utile au citoyen ». Retour sur cette première mouture avec Ecomnews Med.

Organisée par l’association Journalisme et Citoyenneté avec l’appui de l’UNESCO, la 1ère édition des Assises du journalisme de Tunis s’est ouverte en grandes pompes et sous une impressionnante surveillance policière.

Il faut dire que le coup d’envoi de l’édition a été donné par le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, qui a réitéré la volonté de son gouvernement de renforcer la liberté de la presse : « C’est en Tunisie que s’est déclarée la Révolution qui a libéré la parole dans le monde arabe. Le pays va continuer sur la voie de la liberté d’expression ».

De son côté, Jérôme Bouvier, fondateur des Assises internationales du journalisme, a justifié le choix du pays organisateur par ses efforts pour promouvoir un journalisme de qualité « malgré les contraintes économiques et sécuritaires », tout en rappelant que la lutte pour la liberté d’expression doit se poursuivre dans cette jeune démocratie. Cet évènement a donné lieu à quelque 45 ateliers, expositions, débats et workshops, parallèlement au salon du livre et du journalisme.

Les visiteurs et les participants ont échangé autour de la formation aux métiers du journalisme, la situation des professionnels du secteur en Tunisie, les contraintes économiques auxquelles font face les médias tunisiens et le virage numérique que prend la profession.

Cet événement a permis la création d’un réseau de journalistes d’investigation méditerranéen

En plus d’être un espace de rencontre entre les journalistes des deux rives de la Méditerranée, les assises de Tunis ont permis la création d’un réseau d’investigation francophone qui rassemble une vingtaine de journalistes issus de différents pays méditerranéens.

Ce rassemblement nourrit l’ambition de produire et diffuser des informations d’intérêt général pour un large public sur des bases éthiques, ce qui concorde parfaitement avec la thématique principale de cet événement. Pour atteindre ses objectifs, ce nouveau collectif entend collaborer avec d’autres réseaux similaires comme le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO).

La deuxième édition des Assises de journalisme de Tunis est prévue pour 2020, en prélude du prochain sommet de la francophonie. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *