Maroc : Driss Guerraoui nommé président du Conseil de la Concurrence
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 22 novembre 2018 Dernière mise à jour le Jeudi 22 Novembre 2018 à 10:50

La réactivation du Conseil de la concurrence est sans doute l’une des mesures phares de cette fin d’année après la série de boycotts qui a touché certains produits de consommation de masse. Le pays, qui entend assainir le climat des affaires, va réactiver le Conseil de la Concurrence, et c’est à Driss Guerraoui, fraîchement nommé président de l’organisme, que revient cette lourde tâche.

Le cabinet royal a annoncé le 17 novembre 2018 la nomination de Driss Guerraoui au poste de président du Conseil de la Concurrence par le Roi Mohammed VI. Le Souverain a mis l’accent sur les missions de cette institution indépendante en charge d’assurer la transparence et l’équité dans les relations économiques et de réguler la concurrence sur les marchés.

Le nouveau président du Conseil, également actuel secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et son équipe devront assurer une veille permanente et une analyse rigoureuse des secteurs économiques afin de contrôler les pratiques anticoncurrentielles ainsi que les opérations ayant trait au monopole et aux tentatives de concentration économique.   

Lors de la passation de service entre Driss Guerraoui et son prédécesseur Abdelali Benamour, le nouveau président a exprimé son engagement à travailler pour la mise en place effective des « principes de la transparence, de l’intégrité et de l’impartialité, garantir l’égalité entre les différents acteurs économiques, promouvoir la concurrence loyale ». Il s’est également dit prêt à faciliter l’instauration d’un climat favorable aux affaires pour renforcer la concurrence saine des marchés et, in fine, doper l’attractivité de l’économie marocaine.

Driss Guerraoui : un habitué de l’administration marocaine

Secrétaire général du Conseil depuis 2011, Driss Guerraoui n’est pas un néophyte des postes à responsabilité dans l’administration marocaine.

En effet, cet économiste de formation né en 1952 à Kénitra a été conseiller du premier ministre de 1998 à 2011 et a occupé des postes dans des structures académiques et associatives mondiales comme celle des Sciences du Portugal (depuis 2017).

Cet administrateur chevronné est lauréat de l’Université Lumières Lyon 2 et détenteur d’un doctorat d’Etat en sciences économiques obtenu en 1982.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *