Maroc : Un contrat d'armement pour 1,26 milliard avec les Etats-Unis
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 7 décembre 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 7 Décembre 2018 à 13:40

Les Etats-Unis ont décidé de valider la vente d’équipements et d’armements évolués destinés à 162 tanks de type Abrams au Maroc pour un coût estimé à 1,259 milliard de dollars, indique la Défense Security Cooperation Agency (DSCA). 

Ce contrat suit la visite en août dernier, du Général de brigade Mohamed Laamiri, commandant de l’escadron blindé des Forces armées royales au pays de l’Oncle Sam. Il a été reçu le 14 août à Gowen Field, Idaho, où il a rencontré le Général Michael J. Garshak, adjudant général de la Garde nationale américaine de l’Idaho, rapportait le site militaire Defense Visual Information Distribution Service (DVIDS). 

L’objet de cette visite était de « mieux comprendre les capacités de l’armée de terre américaine et échanger des informations sur l’entraînement et le soutien », ajoute la même source.

La Defence Security Cooperation Agency a ainsi délivré la certification requise en avisant le Congrès de cette vente éventuelle dont le contractant principal sera General Dynamics Land Systems à Sterling Heights, dans le Michigan. Les travaux de remise à neuf seront effectués au dépôt d’armée d’Anniston en Alabama, et au Joint Systems Manufacturing Center de Lima, en Ohio.

 

Un contrat d’envergure

La vente comprend 162 mitrailleuses M2 à montage sur châssis Chrysler, 324 mitrailleuses M240, 1 035 M865 Sabot Rounds et 1 610 M831Al Heat Rounds. 

Sont également inclus 162 systèmes radioélectriques au sol et aéroportés à canal unique (SINCGARS), 162 émetteurs récepteurs RT-1702, 162 lance-grenades fumigènes M250, la technologie « Hunter Killer », qui peut comprendre la solution CITV (Independent Thermal Viewer) ou la solution « Slew to Cue » du commandant, une variante du poste d’armes du commandant, qui peut inclure le poste d’armes du commandant (CWS), le poste d’armes du commandant stabilisé (SCWS) ou le poste d’armes commun télécommandé à profil bas (CROW-LP). 

Des pièces de rechange, des équipement de soutien, une mise à niveau et maintenance des moteurs et des transmissions, un soutien au niveau du dépôt et divers équipement de support de communication, des outils et équipement de test, d’ entraînement, des services d’ingénierie, techniques et logistiques fournis par le gouvernement américain et les contractants privés ainsi que d’autres éléments connexes de la logistique et du soutien au programme.


« Cette vente proposée appuiera les objectifs des États-Unis en matière de politique étrangère et de sécurité nationale en améliorant la sécurité et la capacité d’un allié important de l’OTAN », précise l’agence américaine.

On prévoit que si la commission des services d’armements et des relations étrangères du Parlement et du Sénat ne s’oppose pas à ce plan, cette décision du département d’État entrera en vigueur dans 30 jours.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *