Alger et le Caire redynamisent leur conseil d’affaires bilatéral
#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE #EGYPTE
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 21 décembre 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:04

16 ans. C’est le temps qu’il aura fallu à l’Egypte et à l’Algérie pour réactiver leur conseil d’affaires bilatéral resté sous perfusion depuis 2002. Mohamed El Aïd Benamor et Ahmed El Ouakil, respectivement Président de la chambre de commerce et d’industrie d’Algérie et Président de l’Union des chambres de commerce égyptiennes, ont signé un accord en ce sens. Le point avec Ecomnews Med.

C’est en marge de la 1ère Foire du commerce intra-africain (IATF) organisée du 11 au 17 décembre au Caire que s’est déroulé le forum algéro-égyptien des hommes d’affaires avec la participation d’une centaine d’opérateurs, de dirigeants et d’investisseurs.

Les participants ont été unanimes sur un point : la faiblesse des échanges commerciaux entre les deux pays, pourtant considérés comme des poids lourds du continent mais aussi de la région MENA. M. Benamor a par ailleurs souligné les synergies potentielles qu’il est possible d’activer entre Alger et le Caire dans les domaines de l’industrie agroalimentaire, de l’agriculture, des filières mécaniques, du textile et de la construction pour explorer les opportunités en Afrique subsaharienne.

Des rencontres B to B ont rythmé cette rencontre pour permettre aux hommes d’affaires des deux pays d’étoffer leurs carnets d’adresses et de discuter des opportunités de partenariat.

Le groupe algérien Condor à l’assaut de l’Egypte et du Moyen-Orient

Au-delà des échanges entre les responsables algériens et égyptiens, la première mouture de la Foire du commerce intra-africain a été l’occasion de concrétiser des partenariats entre les entreprises des pays participants.

Ainsi, le Groupe industriel Benhamadi Antar Trade (anciennement Condor), spécialisé dans le montage des produits électroniques et électroménagers, les produits de construction et les produits alimentaires, a signé des protocoles d’accords avec quatre entreprises égyptiennes pour la commercialisation de ses produits sur le marché local ainsi qu’au Moyen-Orient.

Les accords portent principalement sur les machines à laver et les réfrigérateurs (en Egypte) d’un côté, et les téléphones mobiles (en Egypte et dans la région du Moyen-Orient) de l’autre.

Rappelons que l’IATF est un évènement biennal qui vise à fournir aux acheteurs, aux vendeurs et aux investisseurs du continent une plateforme de networking et de partage d’informations.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *