Algérie : une marée humaine dans les rues de Béjaïa pour soutenir Cevital
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 21 décembre 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:04

Après la France, le mouvement des Gilets jaunes va t-il se répandre en Algérie ? Le 11 décembre 2018, des milliers de manifestants, dont certains portaient des gilets jaunes, sont descendus dans les rues de Béjaïa pour répondre à l’appel des comités de soutien des travailleurs du groupe Cevital contre le blocage de nombreux projets d’investissement.

Une marée humaine s’est rassemblée le mardi 11 décembre 2018 dans la ville de Béjaïa, à 220 km à l’est d’Alger, pour manifester son soutien à Issad Rebrab, PDG du groupe Cevital et première fortune du pays.

La marche a été organisée par des comités de soutien des travailleurs de l’entreprise pour dénoncer le blocage de plusieurs projets dans la wilaya qui ne concernent pas uniquement le groupe Cevital, mais également d’autres opérateurs économiques. Selon la presse locale, ils étaient des dizaines de milliers à avoir fait le déplacement vers le siège de la wilaya pour envoyer un signal fort aux autorités.

Pour rappel, depuis environ deux ans, le groupe Cevital tente en vain de lancer une usine de transformation de graines d’oléagineux dans la ville de Béjaïa, le matériel nécessaire à sa mise en service étant bloqué par les autorités dans les ports du pays.

Celles-ci soutiennent que le groupe ne dispose pas des autorisations nécessaires ; un argument jugé non valable par Cevital et ses travailleurs qui dénoncent le « deux poids-deux mesures ». Selon des collectifs d’étudiants qui ont pris part à la manifestation, cinq autres projets industriels du groupe sont bloqués dans la région.

Les manifestants espèrent une réaction de la présidence de la République et réclament la levée des blocages contre les opérateurs économiques. Ils ont même brandi la menace d’une grève générale dans un avenir proche.

Un rassemblement historique en faveur de l’emploi

C’est la cinquième fois qu’une marche en faveur de l’emploi, de l’investissement et du développement est organisée dans cette région côtière du pays. Toutefois, jamais une démonstration de force de cette envergure n’avait été enregistrée. Il s’agit donc d’une manifestation historique dans le pays qui a regroupé pas moins 900 000 personnes selon les organisateurs.

Les milliers de marcheurs ont, à l’unanimité, manifesté leur soutien au groupe et à ses travailleurs, en exigeant à l’unisson la fin rapide du blocus contre les investissements dans une région minée par le chômage des jeunes.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *