Le Maroc accapare 14,1 % de l’ensemble des exportations de la France vers le monde arabe
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 28 décembre 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 28 Décembre 2018 à 09:12

Le Maroc occupe la troisième place dans les échanges commerciaux de la France avec les pays du monde arabe, selon des chiffres dévoilés lors du 3ème Forum économique France-Monde Arabe tenu récemment à Paris.

Pour 2017, la France a enregistré 48,5 milliards d’euros d’échanges avec les pays arabes dont 27 milliards d’euros avec les pays de l’Afrique du Nord et 18 milliards d’euros dans les pays du Golfe, selon un document de la Chambre de Commerce Franco-arabe (CCFA).

Avec 14,1 % de l’ensemble des exportations françaises, le Maroc occupe la troisième place. La première place revient à l’Algérie avec 16,7 %, suivie de l’Arabie Saoudite 15 %.

La Tunisie est en quatrième position avec 10,9 % et le Qatar la 5ème avec 6,7 %, précise la CCFA. La Chambre de commerce indique que Les secteurs de la mécanique, de l’électricité et de l’électronique représentent 24,4 %, suivi de l’agroalimentaire, 13,8 % et celui pharmaceutique, cosmétique et parfum avec 9,7 %. Par ailleurs, on assiste, au Maroc comme partout, à la montée de la Chine, aujourd’hui troisième fournisseur du Royaume avec 8,2% de parts de marché

Pourtant outre ces chiffres, le commerce extérieur français est encore vraiment faible dans les zones d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, relève la même source. La CCFA essaye de trouver des solutions  pour répondre à ‘’l’urgence du développement des échanges avec les pays arabes’’. La création d’un Conseil économique franco-arabe rassemblant les différentes institutions françaises et arabes pourraient permettre de fédérer des initiatives spécifiques, des projets, des calendriers.

La Chambre de Commerce Franco Arabe, en partenariat avec l’Union des Chambres Arabes, ont réussi à rassembler près de 400 participants du monde économique, institutionnel et politique, français et arabes, pour trouver des solutions pour renforcer le partenariat entre la France et le monde arabe.

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *