Maroc : la BAD offre un nouveau terminal à l’aéroport international de Rabat-Salé
#Actualite #Economie #Emploi #Recrutement #MAROC
Diallo Anna
vendredi 18 janvier 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 18 Janvier 2019 à 09:08

Mercredi 19 décembre 2018 Mohammed VI, Roi du Maroc, a posé la première pierre du nouveau terminal de l’aéroport international de Rabat-Salé.

En accord avec les nombreux investissements qu’il a effectué par le passé dans le secteur du transport, avec précédemment les aéroports de Fès, Casablanca, Marrakech, Agadir et Oujda, la Banque Africaine de Développement (BAD) a investi un montant de 75 millions d’euros dans ce projet d’extension et de modernisation de l’aéroport internationale. L’objectif étant, d’anticiper le doublement du trafic d’ici 2022.

Ce projet « célèbre un partenariat plus que cinquantenaire au service du Royaume, [et] plus globalement, il permettra de libérer le potentiel touristique du Maroc pour le positionner en tant que Hub logistique régional », explique la représentante de la BAD au Maroc, Leila Farah Mokaddem.

Le nouveau terminal, permettra à l’aéroport international de Rabat-Salé :

    • d’augmenter sa capacité d’accueil qui sera 4 fois plus importante pour atteindre 4 millions de passagers par an,
    • de doubler sa capacité de traitement de fret pour atteindre 2 800 tonnes par an,
    • et de créer 1 700 emplois directs.

Il sera aussi une aubaine pour la ville de Kenitra qui devient la nouvelle plateforme industrielle du pays, et un grand bassin d’emplois.

La BAD au Maroc c’est aussi plus de 10 milliards de dollars d’investissement depuis son arrivée en 1970, et plus de 30 projets, pour un budget d’environ 3 milliards de dollars, qui font aujourd’hui partie de son portefeuille d’actifs de la banque.

Ces derniers étant répartis par secteurs d’activité :

    • 38,4% pour l’énergie
    • 21,2% aux les transports
    • 14,9 % à l’eau et de l’assainissement
    • 14% pour les opérations multisectorielles et de développement social
    • et 11,5 % attribué à l’agriculture

En matière de trafic passager, l’aéroport international de Rabat-Salé est la 5ème plateforme aéroportuaire du Maroc.

En 2017, il a accueilli 923 576 passagers soit 4.54% du trafic global des aéroports du pays. De janvier à novembre 2018, l’aéroport a traité 903 211 passagers, une hausse de 6.01% par rapport à la même période en 2017.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *