Retour sur la visite de Serguei Lavrov en Algérie
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
lundi 28 janvier 2019 Dernière mise à jour le Lundi 28 Janvier 2019 à 13:50

Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a entamé, le 23 janvier, une visite de deux jours en Algérie, à l’invitation de son homologue algérien, Abdelkader Messahel. Cette visite s’est inscrite dans le cadre d’une tournée maghrébine du chef de la diplomatie russe, qui l’a conduit par la suite au Maroc et en Tunisie.

L’APS, l’agence de presse officielle algérienne, a annoncé que la visite de Serguei Lavrov est liée au « dialogue politique régulier et de la concertation permanente entre les deux pays instaurés depuis la signature de la Déclaration commune sur le Partenariat stratégique entre l’Algérie et la Fédération de Russie, le 2 avril 2001, à l’issue de la visite d’Etat du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en Russie. ». Elle intervient « à la veille de la 9ème session de la Commission mixte économique algéro-russe prévue à Moscou du 28 au 30 janvier 2019. »

« Dans ce contexte, la situation en Libye et les développements récents auxquels ce dossier a donné lieu seront au centre des entretiens, tout comme la situation au Sahel, au Mali, en Syrie et l’évolution du dossier du Sahara occidental », a indiqué pour sa part le ministère algérien des Affaires étrangères, dans un communiqué. Il a également été question, au cours de cette visite, du renforcement du partenariat économique entre l’Algérie et la fédération de Russie, ainsi que de la coopération militaire et des prochaines élections présidentielles en Algérie.

« Donner un contenu économique beaucoup plus grand »

« Nous nous félicitons du niveau de cette coopération entre la Russie et l’Algérie dans les domaines politique, économique et militaire », a déclaré Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue algérien, Abdelkader Messahel. Il a également souligné l’importance de la coordination des efforts et des actions des deux pays « dans le domaine de l’énergie, y compris au sein du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) ». Abdelkader Messahel a, pour sa part, mis l’accent sur la « nécessité de donner un contenu économique beaucoup plus grand » et de diversifier les domaines de coopération, en accordant la priorité aux projets qui « répondent aux attentes des deux peuples et des deux gouvernements ».

L’Algérie est l’un des principaux partenaires de la Russie en Afrique et dans le monde musulman. Les deux Etats partagent pratiquement les mêmes positions en ce qui concerne la Libye et la Syrie. Sur le plan économique, la Russie est le principal fournisseur d’armes pour l’armée algérienne.

Quant aux échanges commerciaux entre les deux pays, ils dépassent les 4 milliards d’euros. Les deux chefs de diplomatie ont, par ailleurs, fait part de l’ambition des deux pays de « porter ce chiffre à la hausse ». « Ces possibilités seront examinées lors de la prochaine session de la Commission mixte économique algéro-russe, prévue à Moscou du 28 au 30 janvier 2019 », a précisé Serguei Lavrov.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *