Focus sur le nouvel aéroport Ramon d’Eilat
#Actualite #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises #ISRAEL
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 31 janvier 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 31 Janvier 2019 à 10:11

Dix ans après la mort du premier astronaute israélien, Ilan Roman, les autorités ont décidé de dédier à sa mémoire et à celle de son fils, le nouvel aéroport d’Eilat.

L’aéroport Ramon inauguré !

C’est un événement particulier qu’a vécu Eilat, ville balnéaire et portuaire du sud d’Israël.

En effet, environ un mois après la mort de Rona Ramon, la veuve d’Ilan Ramon, mort dans l’explosion de la navette Columbia lors de son retour sur terre en 2003, le nouvel aéroport international d’Eilat porte le nom du tout premier astronaute israélien.

Ecomnews Med revient sur cet hommage rendu à une famille qui a beaucoup apporté à l’Etat hébreu.

Un vibrant hommage à Ilan Roman et à son fils Asaf

Le nouvel aéroport international Ramon près d’Eilat, devrait doper le tourisme dans la région balnéaire. L’aéroport va commencer à recevoir des vols de façon progressive selon l’annonce faite par le ministre Israélien des Transports et du Renseignement, Yisrael Katz.

Le choix du nom de famille « Ramon » pour cette nouvelle infrastructure n’est pas fortuite. En effet, une série d’évènement douloureux a secoué cette famille qui a beaucoup donné à son pays.

Tout a commencé avec Ramon père, le premier astronaute du pays, qui a malheureusement péri sur le chemin du retour lors d’une mission dans l’espace. Ensuite, en 2009, Ramon fils, Asaf, pilote dans l’armée, a été tué pendant un entraînement militaire.

L’une des destinations les plus prisées s’offre un  aéroport à 394 millions d’euros

Le coût global de l’aéroport est estimé à environ 394 millions d’euros, dont un tiers a été financé par la vente de l’ancien aéroport d’Eilat, un autre tiers par des sources externes et un dernier tiers par l’Autorité aéroportuaire d’Israël (IAA).

Faute à certaines autorisations qui se faisaient attendre, le projet de construction a connu de longues périodes de ralentissement. Toutefois, le ministre des Transports s’est montré optimiste quant à la livraison dans les délais, s’attendant à « une accélération des travaux » dans les prochains jours.  

Par ailleurs, la ville d’Eilat a intégré pour la première fois le haut du classement du New York Times des destinations les plus prisées en 2019 grâce à ses hôtels de luxe et à sa station balnéaire.

Construit selon des normes de sécurité de pointe, l’aéroport Roman va accueillir dans un premier temps les vols domestiques et commerciaux des compagnies aériennes Arkia et Israir, avant d’accueillir des vols internationaux.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *