Maroc : L’AECID va financer des projets pour la formation des jeunes en situation vulnérable
#Actualite #Collectivites #Institutions #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 7 février 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 7 Février 2019 à 09:25

Le projet de formation professionnelle Kafaat Liljamia, lancé à la rentrée 2017, ambitionne d’agir sur la coordination entre les acteurs du secteur public, du secteur privé et des organisations de la société civile. Le projet est financé par l’Union européenne dans le cadre de son Programme « Appui à la formation professionnelle : développement du capital humain au Maroc ».

Ce projet est mis en œuvre par le British Council et l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) en partenariat avec le Secrétariat d’Etat à la Formation professionnelle. 

Le projet inclut une composante Subvention, à destination des acteurs de la société civile intervenant dans le secteur de la formation l’inclusion de populations en situation de vulnérabilité des 2 régions cibles du projet : Tanger Tétouan Al Hoceïma et l’Oriental.

Dans ce cadre de Kafaat Liljamia, l’AECID propose de financer des projets d’une durée de 12 mois maximum portés par des associations visant la formation et l’insertion professionnelle, l’inclusion sociale et l’auto-emploi des jeunes en situation vulnérable
 
L’Appel à Manifestation d’Intérêt, objet de la présente publication, ne concerne que la région de Tanger Tétouan Al Hoceïma.

Pour cette région, une enveloppe d’un montant maximum global de 450.000€ vise à appuyer 3 ou 4 projets, qui puissent développer des démarches innovantes de formation professionnelle, basées sur une approche territoriale et axée sur le marché du travail.

Les détails et conditions de l’Appel à Manifestation d’Intérêt sont précisés dans les Termes de Référence ci-dessous:

Date Limite : Le 04 février 2019 à 12h00 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *