Tunisie : La Fédération du textile va signer un pacte de relance avec le gouvernement
#Actualite #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 13 février 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Février 2019 à 06:59

La Fédération tunisienne du textile et de l’habillement a annoncé lors de son congrès annuel le 27 janvier 2019 à Sousse, la signature prochaine d’un pacte de relance avec le gouvernement.

Le 27 janvier 2019, la Fédération tunisienne du textile et de l’habillement (FTTH), qui réunit les principaux industriels du secteur en Tunisie, a tenu son congrès annuel à Sousse.

Placé sous le thème «Textile-Habillement : responsabilité, stratégie et développement», l’événement a été inauguré par le Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, en la présence du Ministre de l’industrie, des PME et de l’énergie, du Président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) ainsi que des Ambassadeurs français, allemand, et italien.

Au cours de ce premier congrès, la FTTH a notamment annoncé la signature prochaine d’un pacte de relance avec le gouvernement tunisien, qui devrait permettre de porter le taux de valeur ajoutée à 40% d’ici 2023 et de créer 16 000 emplois en 2019.

La FTTH a communiqué les principaux enjeux pour l’industrie du textile en Tunisie : les règles d’origine de l’Union Européenne (UE), la formation de la main-d’œuvre et l’accès aux financements.

A noter que les règles d’origine de l’UE imposent aux industriels le recours à des matières premières issues de l’espace UE, sous peine d’être soumis à des droits de douanes lorsqu’ils exportent vers l’UE. Cela induit une augmentation significative des coûts de production (compte tenu du prix élevé des matières premières européennes) et donc diminue la compétitivité des produits textiles tunisiens.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *