154 millions de $ pour la Société tunisienne de l’électricité et du gaz STEG
#Actualite #Decideurs #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 18 février 2019 Dernière mise à jour le Lundi 18 Février 2019 à 11:09

La Société internationale islamique pour le financement du commerce (SIFC) octroie un prêt d’un montant de 154 millions de $ à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG).

 

Le 5 février 2019, la Société internationale islamique pour le financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque Islamique de Développement (BID) située à Djeddah, ainsi que la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) ont signé un accord de prêt avec garantie souveraine d’un montant de 154 millions de $ soit 136 millions d’$. 

Dans une déclaration faite à la presse, Moncef Harrabi, Président-directeur général de la STEG, a indiqué que ce prêt permettra principalement « d’équilibrer les comptes de l’entreprise publique », qui connaît d’importantes difficultés financières (en lien notamment avec l’importation de gaz naturel algérien). 

En outre, selon Zied Ladhari, Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, ce prêt fait partie d’une enveloppe plus importante d’une valeur de 1,5 milliard de $ soit 1,32 milliard d’€ accordée lors de la 43ème session des Réunions annuelles de la Banque Islamique de Développement (BID), qui se sont déroulées du 1er au 5 avril 2018, à Tunis. 

En effet, ce financement permettrait de financer les investissements publics des institutions nationales stratégiques pour la période 2018-2020, en l’occurrence la STEG, la Société tunisienne de production d’acier et la Société tunisienne pour le raffinage.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *