La Tunisie espère quitter la liste noire des pays qui soutiennent le terrorisme, et le blanchiment de capitaux en juin 2019
#Actualite #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
mardi 19 février 2019 Dernière mise à jour le Mardi 19 Février 2019 à 10:03

La Tunisie fait à nouveau partie de la liste, mise à jour par la Commission européenne le 13 février 2019, des pays présentant des déficiences stratégiques dans le régime de lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux.

La Commission européenne a mis à jour mercredi 13 février 2019,  la liste de pays tiers dont les dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont insuffisants. La Tunisie figure à nouveau sur cette liste noire, qui regroupe désormais 23 pays (contre 16 pays précédemment).

Il est important de noter que cette actualisation de la liste de l’UE ne remet pas en cause l’objectif d’une sortie de la Tunisie de la liste noire en juin 2019. Pour rappel, la Tunisie fait également partie de la liste des pays « sous surveillance » du Groupe d’action financière (GAFI), qui est l’instance normative dans ce domaine au niveau international. Pour sortir de cette liste en juin 2019, la Tunisie doit d’abord finaliser le plan d’action du GAFI.

La date limite pour cela était fixée initialement au 31 janvier 2019. La GAFI a accepté de la repousser compte tenu des avancées importantes obtenues récemment de la part des autorités tunisiennes. L’Union européenne se fondant sur les conclusions du GAFI pour établir sa liste, et les prochaines réunions plénières du GAFI qui traiteront de l’éventualité d’une mission prochaine du GAFI en Tunisie, préalable à une sortie de liste ne se déroulant que du 17 au 22 février 2019 à Paris, la Tunisie s’est retrouvée de facto dans la liste noire actualisée de l’UE.

Les autorités tunisiennes demeurent très confiantes sur les évolutions à venir en la matière. Ainsi, Ridha Chalghoum, ministre des Finances, a assuré jeudi 14 février 2019 sur Mosaïque FM que « le retrait de la Tunisie de la liste noire sera fait en juin 2019. Le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour y arriver ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *