Plan de revitalisation de la Casbah d’Alger : l’architecte français Jean Nouvel appelé à se retirer
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 20 février 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 20 Février 2019 à 10:59

L’architecte français, Jean Nouvel, chargé par les autorités algériennes de réfléchir à un plan de « revitalisation » de la Casbah d’Alger, fait l’objet d’une lettre ouverte l’appelant à renoncer à cette mission. La réponse de l’architecte ne s’est pas fait attendre. Il rétorque qu’il a « toujours été anticolonialiste ».

 

La Casbah restera t-elle le joyau d’Alger ? Ce n’est en tout cas pas l’avis des des signataires de cette pétition qui ne cachent pas leur inquiétude de voir transformée la Casbah, dont sont issus de nombreux moudjahidines, et qui fut le théâtre d’une grande bataille contre les forces coloniales françaises.

« La Casbah d’Alger, bien avant d’appartenir à l’humanité – celle dont on nous dit qu’elle possède un patrimoine mondial – appartient d’abord à ses habitants, qu’ils possèdent un titre de propriété ou non, ensuite aux Algériens dont la lutte révolutionnaire contre le colonialisme français a régulièrement pris appui sur sa capitale », affirment les pétitionnaires.

Jean Nouvel a, quant à lui, fait part de sa surprise de « voir dans les jours qui ont suivi l’accord une pétition de quelque 400 noms, essentiellement des architectes, urbanistes et universitaires, algériens et français », qui lui demandaient de renoncer à ce projet. « Je leur ai répondu qu’ils ne me connaissaient pas et, en particulier, que j’ai toujours été anticolonialiste. », a-t-il martelé.

Dans sa réponse, Jean Nouvel affirme que sa mission, qui lui a été confiée par la wilaya d’Alger, ne porte, d’aucune manière que ce soit, atteinte à « la dimension historique » de ce lieu chargé de mémoire et d’histoire.

« On me demande de réfléchir à une stratégie liée à l’évolution de la Casbah. Aujourd’hui, il n’y a pas d’autre objectif que la remise de cette étude », assure-t-il.

Jean Nouvel a été proposé par la Région Ile-de-France

Il explique notamment que son travail prendra en compte « le maintien des habitants sur place, l’accentuation de la mixité fonctionnelle et sociale, le respect de la dimension historique des différentes époques jusqu’à celle d’aujourd’hui incluse ».

Et de conclure qu’« Il ne faut pas imaginer cette étude en termes de perturbations mais au contraire comme l’affirmation du respect du patrimoine construit et de ses habitants ».

Notons que Jean Nouvel a été recommandé par la région Ile-de-France, dans le cadre d’un partenariat, à Abdelkader Zoukh.

Le wali d’Alger a fait part de son souhait, lors d’un entretien accordé au site TSA (Tout sur l’Algérie), de voir « un retour de l’artisanat, des commerces et des restaurants à la Casbah » et que ce quartier historique, classé au patrimoine mondial de l’Humanité en 1992, « devienne un véritable endroit touristique ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *