Le Maroc obtient un prêt de 611 millions d’euros pour le secteur des nouvelles technologies
#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #Entreprises #Institutions #Politique #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 8 mars 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 8 Mars 2019 à 16:49

Pour catalyser le secteur marocain des nouvelles technologies, la Banque Mondiale octroie un prêt de 611 millions d’euros au Royaume.

La Banque mondiale accompagne la promotion de l’emploi au Maroc. En effet, en marge du nouveau « Cadre de partenariat » entre le Royaume et l’institution financière internationale qui couvre la période 2019-2024, le Maroc a reçu un prêt de 611 millions d’euros pour soutenir le développement des technologies numériques pour en faire un pilier de la création d’emplois dans un pays miné par le chômage des jeunes. Décryptage avec Ecomnews Med.

Pour que l’économie numérique bénéficie à tous les Marocains

Approuvé le 19 février 2019, le nouveau cadre de partenariat entre les deux parties vise à accélérer la démocratisation des technologies numériques au Maroc pour « en faire une source d’emplois, de croissance et de services de meilleure qualité », peut-on lire dans un communiqué officiel publié par la Banque mondiale.

Le prêt de 611 millions d’euros (plus de 6 milliards de dirhams marocains) octroyé en marge de cet accord s’inscrit dans le cadre des réformes mises en place par le gouvernement marocain afin de faciliter « la transition vers la Nouvelle économie ».

Pour Djibrilla Issa, chef d’équipe du projet, la Banque mondiale vise à favoriser l’inclusion sociale en catalysant une économique numérique compétitive dont peuvent bénéficier tous les Marocains. Cela permettra, à terme, de proposer des solutions concrètes et innovantes aux problèmes d’insertion économique et sociale des jeunes, des femmes et des populations rurales.

Les jeunes au cœur de la transformation économique du Maroc

Marie Françoise Marie-Nelly, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, estime que « Le Maroc a enregistré d’importantes avancées économiques et sociales, ce qui a fait grandir les aspirations de la population, en particulier les jeunes ».

Toutefois, pour que le Maroc réussisse à atteindre son objectif, il doit faire confiance aux jeunes en adaptant la formation aux besoins réels des entreprises et en les outillant pour qu’ils soient en mesure d’enclencher la transformation économique.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *